LE DIRECT
Roi Arthur
Épisode 2 :

Les oubliés du Moyen Âge sortent du bois

52 min
À retrouver dans l'émission

Ces dernières années ont été l’occasion d’une réhabilitation du Moyen Âge. Toutefois, certaines périodes restent mal connues et victimes d’idées reçues...

 La prise de Jérusalem par Saladin, en 1187 Miniature de la "chronique abrégée" de David Aubert, XVe siècle. Bibliothèque Arsenal, Paris, France
La prise de Jérusalem par Saladin, en 1187 Miniature de la "chronique abrégée" de David Aubert, XVe siècle. Bibliothèque Arsenal, Paris, France Crédits : Leemage/Corbis - Getty

Ce sont mille ans qui défilent sous nos yeux. En 476, le Germain, Odoacre dépose le dernier empereur d’Occident et notre Moyen Âge commence, mais que se passe-t-il au même moment en Orient ? Au VIIe siècle, pas très loin de Paris, saint Éloi fait remarquer au bon roi Dagobert qu’il a mis sa culotte à l’envers, mais que se passe-t-il au même moment en Arabie ?En 800, à Rome, Charlemagne est sacré empereur : il caresse sa barbe fleurie, un exploit pour lui qui était glabre, mais que se passe-t-il au même moment au Caire ? Tiens, en voilà un qui veut voir ce qui se passe en Orient : en 1095, à Clermont, le pape Urbain II prêche la croisade. Drôle de rencontre. En 1492, Christophe Colomb découvre l’Amérique alors qu’en Andalousie, disparaît le royaume musulman de Grenade. C’est la fin de notre Moyen Âge, mais que se passe-t-il en Arabie ?

Mille ans d’histoire pour un Moyen Âge foisonnant. Quant au Moyen Âge de l’Islam, il est parfois convoqué de nos jours avec des arrières pensées politiques, mais qui est-il réellement ? Ainsi, allons voir ce qui se passe dans l’Empire islamique.

Pour en parler avec nous aujourd’hui dans la première partie de l'émission Gabriel Martinez Gros, professeur émérite d’Islam médiéval, il est notamment l’auteur de L’Empire Islamique (VIIe-XIe siècles), paru aux éditions Passés Composés et Eric Vallet, historien spécialiste de l'Arabie et de l'océan Indien au Moyen Âge, maître de conférences à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, laboratoire Orient et Méditerranée - Islam médiéval, directeur du GIS Moyen-Orient et mondes musulmans, a notamment co-dirigé l’ouvrage Gouverner en Islam. Xe - XVe siècle, aux éditions Atlande, 2014 

Le Moyen Âge de l’Islam tel que le définissent les historiens spécialistes est différent, il renvoie à une période, un découpage conventionnel emprunté à l’histoire de l’occident. Il commence avec l’apparition de l’Islam au VIIe siècle et il s’achève, avec non pas 1492, mais avec 1517, c’est-à-dire la constitution d’un Empire méditerranéen d’Islam qui est l’Empire ottoman. Eric Vallet

C’est l’empire qui donne naissance à ce que nous appelons aujourd’hui la religion et qui n’apparaît véritablement qu’à partir du Xe-XIe siècle sous son aspect tel que nous le connaissons aujourd’hui : c’est-à-dire un ensemble de rites, de cérémonies, de règles qui sont fondamentalement désarmées, qui ne relèvent plus de l’élan initial guerrier de l’islam du VIIe-VIIIe siècle. Si pour ma part, j’arrête le Moyen-Âge islamique au XIe siècle, c’est précisément parce qu’au XIe siècle la séparation du politique et du religieux est parfaitement et complètement accomplie. Contrairement à ce qu’on dit assez souvent, il n’y a pas de confusion dans l’islam entre le politique et le religieux à partir du IXe. C’est au XXe siècle que cette réconciliation du religieux et du politique va se faire, et l’un des thèmes fondamentaux de l’islamisme contemporain c’est que celui qui déclare qu’on doit séparer la religion de l’Etat est un apostat. Gabriel Martinez Gros

Nous prolongeons cette discussion dans la deuxième partie de l'émission avec Abbès Zouache, chercheur au CNRS, a co-édité Guerre et paix dans le proche orient médiéval, Ve-XVe, paru en 2015 aux éditions de l’Institut français d'archéologie orientale.

A notre sens, la guerre et la paix forment un couple indissociable, elles sont vécues comme des instruments au service des hommes qui ont le pouvoir, qui sont mis en avant, utilisés alternativement en fonction des intérêts du moment, en fonction des objectifs que s’assignent les détenteurs du pouvoir. Donc ils peuvent faire appel à la paix à la négociation qui est très importante. Saladin était un homme de guerre mais c’était aussi un négociateur, qui n’hésitait pas à négocier avec ses pires ennemis, comme tout homme de guerre et de pouvoir à travers les siècles. Abbès Zouache

Sons diffusés : 

Archives : 

  • Alain Decaux, "Saladin, le sultan chevalier", France 2, 1980
  • Emission Sept jours du monde, ORTF / RTF, 18 octobre 1963
  • Extrait du film Constantinople, Faruk Aksoy, 2012

Musique : Autant en faire quelque chose de Jean Louis Murat

Lecture par Nathalie Kanoui : Les prolégomènes d'Ibn Khaldoun, 1377

Générique de l'émission : Origami de Rone

Rediffusion de l'émission du 17/09/2019, et première diffusion du Journal de l'histoire d'Anaïs Kien en fin d'émission, à réécouter ici :

Bibliographie

Intervenants
  • Historien, professeur émérite à l'université Paris 0uest Nanterre-La Défense, historien, spécialiste du monde musulman médiéval
  • Directeur du Centre français d’archéologie et de sciences sociales au Koweït.
  • historien spécialiste de l'Arabie et de l'océan Indien au Moyen Âge, maître de conférences à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, laboratoire Orient et Méditerranée - Islam médiéval, directeur du GIS Moyen-Orient et mondes musulmans.
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......