LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le Voyageur contemplant une mer de nuages, Caspar David Friedrich, 1818, Kunsthalle de Hambourg. (Wikipédia)
Épisode 4 :

Tout schuss ! Une histoire de la glisse

51 min
À retrouver dans l'émission

De réputation hostile et rebutante, la montagne est devenue au cours du XIXe siècle le lieu hospitalier et attrayant que nous vantent les publicités touristiques. Le développement des sports d'hiver et leur démocratisation participent de cet élan, créateur d'une image positive.

Un groupe d'enfants faisant du ski, 1932.
Un groupe d'enfants faisant du ski, 1932. Crédits : Robert Sennecke / Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

La montagne, ça vous gagne ! Ce formidable slogan publicitaire et touristique fonctionne avec tout ce qui rime en -agne : la campagne, la Bretagne, la Champagne, l’Allemagne, l’Espagne, et pourquoi pas les lasagnes. D’ailleurs, pour gagner la montagne, de quoi avons-nous besoin ? De patins, d’une luge, d’un traîneau, de skis ? Hostile et repoussante, la montagne est devenue attractive, mais comment s’est opérée cette transformation ? Allez tout schuss, une histoire de la glisse.

"Mais quand l’homme a subi le deuil qui le désole / L'hiver de la douleur, l'hiver qui le flétrit / C'est en vain qu'il aspire au printemps qui console / Sous son fardeau glacé, plus rien ne refleurit", clame l’homme de lettres Xavier Marmier en 1865 dans Le Courrier de la Montagne. Le socio-historien Yves Morales atteste cette perception pathétique de l'hiver montagnard : "En montagne, l'hiver est une sorte de parenthèse de la vie sociale, synonyme de neurasthénie, d'anémie, d'ennui, comme l'illustre cette phrase d'un poète à qui l'on demandait des nouvelles de sa santé : 'Hélas, j'ai l'hiver !'". Comment est-on passé de cette vision de l’hiver – morne saison, particulièrement en montagne où la neige et le froid isolent et menacent – à la montagne accueillante des sports d’hiver ?

L'avènement des sports d'hiver

La révolution dans la manière d’appréhender la montagne n’est pas venue par le ski. Du moins, pas tout de suite : c’est d’abord le patinage, apanage des classes aisées, qui a attiré les oisifs sur les lacs gelés de France. "La période de l'hiver devient l'occasion de poursuivre les activités de l'été, rechercher le plein air et trouver des divertissements" explique Yves Morales.

Alors que les fêtes sur glace et les concours battent leur plein et attirent toujours plus de monde en patins, les élites se tournent peu à peu vers d’autres activités : luge, traîneau, bobsleigh… puis, enfin, randonnée à ski. "Le ski, objet utilitaire utilisé plutôt dans les pays du nord, se diffuse en Europe centrale dans le dernier tiers du XIXe siècle par des clubs ou des sociétés alpines. Il s'agit d'un ski de déplacement, de randonnée, qui permet la contemplation des paysages et des excursions avec des descentes vertigineuses" précise Yves Morales.

Comment ces activités ont-elles été promues pour des raisons à la fois utilitaires, économiques, patriotiques ? Comment ont-elles peu à peu modifié la montagne, dans sa géographie et dans les représentations ? Nous en discutons avec nos deux invités, Yves Morales et Steve Hagimont.

Intervenants

Yves Morales est socio-historien en STAPS, maître de conférences au laboratoire PRISSMH, équipe "Sports, Organisations, Identités" de l'Université Paul Sabatier à Toulouse. Il est l'auteur d'Une Histoire culturelle des sports d’hiver – Le Jura français des origines aux années trente (L'Harmattan, 2007).

Steve Hagimont est maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Versailles-Saint-Quentin. Il est notamment l'auteur de :

Références sonores

  • Archive sur Bagnères-de-Bigorre surnommée "La Perle de Pyrénées" - FR3 Radio Midi Pyrénées,19 août 1979
  • Archive sur le patinage au bois de Boulogne - Journal des Actualités Françaises, 11 janvier 1946
  • Archive sur le centenaire du Club alpin français - Rhône Alpes Actualités, 9 septembre 1974
  • Archive sur les randonnées vosgiennes suivant le GR5 - FR3 Grand Est, 15 avril 1974
  • Archive du reportage Des skis de toutes tailles - Journal des Actualités Françaises, 25 mars 1954
  • Archive du documentaire Au pays de l'or blanc - RTBF, 1er mars 1967
Chroniques
9H52
3 min
Le Journal de l'histoire
L’année Napoléon commence sur les chapeaux de roues et les controverses vont déjà bon train
Intervenants
  • Socio-historien en STAPS, maître de conférences à l'Université Paul Sabatier à Toulouse
  • Maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Versailles-Saint-Quentin
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......