LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Arrivée de Saint Louis à Nicosie. Guillaume de Saint-Pathus, "Vie de Saint Louis". Enluminures par Mahiet. Paris, vers 1330-1340. BNF, Manuscrits. (Wikipédia)

Qu’allait faire Saint Louis en Égypte ?

51 min
À retrouver dans l'émission

Saint Louis, roi de France, meurt en 1270 à Carthage, près de Tunis. Durant son règne, par deux fois, il a quitté son royaume pour des incursions en terre d'Islam, mais ces six années de "croisades" ne sont pas uniquement motivées par un désir de conversion des infidèles.

Arrivée de Saint Louis à Nicosie. Guillaume de Saint-Pathus, "Vie de Saint Louis". Enluminures par Mahiet. Paris, vers 1330-1340. BNF, Manuscrits. (Wikipédia)
Arrivée de Saint Louis à Nicosie. Guillaume de Saint-Pathus, "Vie de Saint Louis". Enluminures par Mahiet. Paris, vers 1330-1340. BNF, Manuscrits. (Wikipédia)

En 1305, un vieux monsieur raconte ses souvenirs : à plus de 80 ans, Jean de Joinville, compagnon de Saint Louis, témoigne de ce qu’il a vécu, vu, entendu, dans l’entourage du roi. En 1248, Joinville était de ceux qui sont parti d’Aigues-Mortes, dans le Sud de la France, pour rejoindre la Terre sainte, en passant par l’Égypte. Il n’écrit pas ses souvenirs, mais il les dicte, ce qui les rend si vivants. Ainsi, « il nous faut tout d'abord parler du fleuve qui vient en Égypte du paradis terrestre ; et je vous raconte ces choses pour vous faire comprendre certains faits qui touchent à mon sujet. Ce fleuve est différent de toutes les autres rivières, car plus les autres rivières descendent leur cours, plus s'y jettent de petites rivières et de petits ruisseaux. Et dans ce fleuve il ne s'en jette aucune ».L’Égypte fascine Joinville tout autant qu’elle fascine Saint Louis. Toutefois, le roi n’est pas là pour faire du tourisme ! Vient-il uniquement convertir les infidèles ? Non, mais qu’est-il venu faire en Égypte ? (Xavier Mauduit)

Alors que depuis plus d'un demi-siècle aucun roi de France n'avait pris part à une croisade, Louis IX quitte Aigues-Mortes en 1248 dans le but de reprendre Jérusalem passée sous domination musulmane. En 1270, celui qui est aussi appelé Saint Louis entreprend une deuxième expédition qui lui est fatale.
Ces deux prises de croix ont des motivations politiques et religieuses très différentes : la reconquête de la Terre sainte dans un premier temps, la conversion des infidèles et le retour au christianisme en terre africaine de saint Augustin dans un second temps. Elles offrent toutes les deux une formidable opportunité pour tenter de s’imposer dans la géopolitique orientale.
Ces campagnes sont de lourds échecs, mais elles placent toutefois Saint Louis en témoin d'une révolution politique dans le monde islamique : prise de pouvoir des Mamelouks en Égypte en 1250, conquête de Bagdad par les Mongols en 1258 et déplacement du califat abbasside au Caire.
Comment expliquer les motivations de Saint Louis à mener ces expéditions ? Pourquoi partir en Égypte et non à Jérusalem ? Quelles mutations de l'empire islamique sont en marche au cours de ces croisades ?

Avec nous, Julien Loiseau, professeur d’histoire médiévale à l'Université d’Aix-Marseille,  il a notamment publié Les Mamelouks (XIIIe - XVIe  siècle). Une expérience du pouvoir dans l’islam médiéval (Seuil, 2014). Il dirige actuellement le projet de recherche européen HornEast consacré à l'histoire de l'islam en Éthiopie.

Dans le cadre de notre partenariat avec le magazine L'Histoire, nous recevons aussi Valérie Hannin, sa directrice de rédaction, pour nous parler du dossier consacré à Saint Louis (Numéro de décembre 2020) pour lequel Julien Loiseau et Yann Potin ont écrit l'article « Qu’allait-il faire en Egypte ? »

Les raisons du départ de Saint Louis

L'Égypte dans les années 1240 est au cœur du monde islamique. C'est un pays qui fait partie d'un ensemble politique plus large, dominé par les descendants de Saladin, les Ayyoubides, qui dominent la Syrie, l'Égypte. Par sa richesse par le nombre de ses habitants, par la capacité du souverain d'Égypte à lever l'impôt, c'est la grande puissance, c'est véritablement le pays clef pour dominer la région. (...) Il y a aussi des raisons plus immédiates, plus circonstancielles. L'année de la prise de vœux de Saint-Louis, en 1244, a lieu un événement très important dans l'histoire de Jérusalem : la ville est mise à sac par des guerriers qui viennent de très loin, d'un royaume proche de la mer d'Aral, Ce sont des mercenaires engagés par le sultan d'Égypte dans sa lutte contre ses cousins de Syrie. Cet événement est un déclencheur immédiat, une nouvelle chute de Jérusalem qui chasse les latins et les croisés de la ville dans laquelle ils avaient repris pied quatre ans plutôt. C'est sans doute cet événement qui a été le déclencheur du départ de Saint Louis. (Julien Loiseau)

L'influence des ordres mendiants

Plus que délivrer Jérusalem, le véritable objectif c'est bien celui de la conversion des infidèles. Il y a une très grande cohérence entre la politique de Louis IX dans son royaume et sa politique vers l'extérieur, "étrangère", puisqu'elle qu'elle est guidée très largement par cette idée de conversion des hérétiques, des juifs au sein du royaume de France, et des infidèles. De ce point de vue-là, la spiritualité des ordres mendiants et en particulier la spiritualité des franciscains joue probablement un grand rôle. (Julien Loiseau)

Sons diffusés :

  • Archive - 08/07/1948 - Journal Les Actualités Françaises - Aigues-Mortes fête le 700ème anniversaire du départ de la septième croisade depuis son port en 1248. Reconstitution historique. 
  • 20/05/1982 - TF1 - Extrait du téléfilm Saint Louis ou la royauté bienfaisante réalisé par Jean-Claude Lubtchansky.  
  • Archive - 28/06/1971 - Extrait de l'émission Les lundis de l'histoire - France Culture - Saint-Louis - Venise - Henri-Paul Eydoux auteur de "Saint Louis et son temps" (Larousse, 1971).
  • Archive -04/03/1977 -France 3 - Extrait de l'émission Histoire de France en bandes dessinées - Saint Louis, outre-mer. 
  • Archive - 09/04/1996 - France 2 - Extrait de l'émission Le cercle de minuit - Jacques Le Goff parle du départ de Saint-Louis en croisade. 
  • Lecture d'un extrait de La vie de Saint Louis de Jean de Joinville, extrait de l'album Saint-Louis, chroniques et musiques du XIIIe siècle, maîtrise de Note-Dame de Paris sous la direction de Sylvain Dieudonné (2016). Sur un extrait musical de l'album Les Croisades Sous Le Regard De L'Orient - Ensemble Al Kindi sous la direction d' Omar Sarmini (Le chant du monde, 2001). 
Chroniques
9H52
4 min
Le Journal de l'histoire
L'histoire en jeu : écrire la vie tourmentée de l'espion Peter Kranick
Intervenants
  • Directrice de la rédaction du magazine L'Histoire
  • Professeur d’histoire médiévale à l'Université d’Aix-Marseille
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......