LE DIRECT
 Le débarquement de Christophe Colomb, 11 octobre 1492, lithographie, Currier & Ives, 1846.
Épisode 1 :

Pour une autre histoire de l'exploration du monde

52 min
À retrouver dans l'émission

Comment la notion de Grandes découvertes peut-elle encore être opérante aujourd’hui en histoire?

Maria Sibylla Merian, naturaliste allemande et Isabelle Eberhardt, exploratrice suisse
Maria Sibylla Merian, naturaliste allemande et Isabelle Eberhardt, exploratrice suisse Crédits : Universal History Archive/Universal Images Groupe/ Apic - Getty

Les grandes découvertes : une aventure humaine qui a de quoi nous faire rêver : c’est palpitant, l’évasion, les voyages ! Nous nous imaginons embarquer sur un navire, évidemment un fameux trois-mâts, fin comme un oiseau (hissez haut !)… Dix-huit nœuds, quatre cents tonneaux, nous sommes fiers d’y être matelot. Les grandes découvertes sont un moment exceptionnel de notre histoire quand, soudain, au sortir du Moyen Âge, des hommes ont quitté l’Europe pour partir explorer le monde : hissez haut ! 

Pourtant, les historiens et les historiennes portent un nouveau regard sur cette notion de grande découverte, car elles ne furent pas soudaines, elles n’ont pas été qu’européennes, elles sont parfois féminines, et leur motivation est souvent éloignée de l’envie de découvrir. Quand les navires partent explorer le monde, l’appropriation était le plus souvent une valeur hissée haut. Dans le Cours de l’histoire, nous sommes tranquilles au frais – Hugues Aufray bien sûr -  sur un trois mats. Tiens bon la vague, tiens bon le vent, et portons un nouveau regard sur les l’exploration du monde.

Pour parler de ces grandes découverte, nous recevons aujourd'hui : 

  • Isabelle Heullant-Donat, professeure d'histoire du Moyen-âge à l'université de Reims Champagne-Ardenne. Ancien membre de l'Ecole française de Rome, spécialiste d'histoire religieuse et culturelle des XIIIème-XVème siècles
  • Guillaume Calafat, maître de conférence à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, membre du comité de rédaction des Annales. Histoire, sciences sociales. Ses recherches portent sur la Méditerranée et les échanges marchands et maritime à l'époque moderne 
  • Hélène Blais, professeure d'histoire contemporaine à l'Ecole normale supérieure de la rue d'Ulm. Spécialiste de l'histoire des explorations et des savoirs coloniaux (contemporanéiste). our l'ouvrage qu'ils ont coordonné L'exploration du monde. Une autre histoire des grandes découvertes (dir. Romain BERTRAND, Seuil, 2019)

Pour l'ouvrage qu'ils ont coordonné L'exploration du monde. Une autre histoire des grandes découvertes (dir. Romain BERTRAND, Seuil, 2019) 

Les « Grandes découvertes » désignent traditionnellement en histoire la période d'exploration intensive du monde par les Européens, entre le début du XVème et le début du XVIIème siècle, durant laquelle ils partent à la recherche de nouvelles terres et de nouvelles ressources, et à la rencontre d'humanités distantes. Elles ont leur héros, leurs lieux iconiques : Marco Polo, Colomb, Magellan, Vasco de Gama ; le cap de Bonne-Esperance, les Indes, le Nouveau Monde. Certains discours historiques les égrainent comme une progression inéluctable du savoir européen, concomitante de la Renaissance, et qui fonde la modernité. 

Aujourd'hui pourtant, peut-on continuer à dire une histoire qui évince de son récit les innombrables et indispensables intermédiaires culturels qui ont permis ces grands voyages ? Qui fasse fi des explorations du monde qui n'ont pas été menées par des européens ? Une histoire qui réduit au silence le point de vue des « découverts », et menée quasi exclusivement au masculin ? Assurément non : mais une autre histoire des grandes découvertes est-elle possible, sans récuser le terme de « grandes découvertes » ? 

Sons diffusés : 

Lectures par Mélodie Orru : 

  • Avant propos de L’écriture de l’histoire de Michel de Certeau, publié chez Gallimard
  • Extrait de Sud oranais, d’Isabelle Eberhardt, publié aux éditions Joëlle Losfeld 

Archives : 

  • Extrait de l'émission Le siècle en marche, par Bertrand Flornoy, RDF, 31/10/1950 
  • Andres Manuel Lopez Obrador, vidéo officielle du gouvernement mexicain, 23/03/2019

Extrait de film : The lost city of Z, James Gray

Musiques : 

  • Générique de la série Star Trek, compositeur Alexander Courage 
  • On the road again de Bernard Lavilliers  (acoustique avec Jean-Louis Aubert) 
  • Nigh pass de Ross Alexander 
  • The road to Sahara par Kader Fahem (avec Adnan Joubran)

Générique de l'émission : Origami de Rone

Rediffusion de l'émission du 7/10/2019, et première diffusion du Journal de l'histoire d'Anaïs Kien en fin d'émission, à réécouter ici :

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......