LE DIRECT
Antique photo de peintures : femme écrivant - Illustrations
Épisode 2 :

Correspondances féminines au XVIIIe siècle, l’écriture de soi

52 min
À retrouver dans l'émission

Ce matin dans Le Cours de l'histoire, à travers les écrits épistolaires de trois femmes, à la fois totalement différentes et parfaitement complémentaires, ce sont trois temps de l'histoire du XVIIIe siècle qui se dessinent, faisant ainsi de ce siècle, le siècle de la lettre.

Portrait de Madame Roland par Adélaïde Labille-Guiard (1749-1803). Musée des beaux-arts de Quimper.
Portrait de Madame Roland par Adélaïde Labille-Guiard (1749-1803). Musée des beaux-arts de Quimper. Crédits : Fine Art Images/Heritage Images - Getty

C'est une aventure qui débute dans la basse-cour avec une oie. Il s'agit de l'attraper pour lui prendre ses plumes, pas n'importe lesquelles, les plus belles, les plus grandes, celles que l'on appelle les rémiges. Elles sont situées au bout de l'aile, une grosse oie n'en offre qu'une dizaine. Maintenant que nous avons notre plume, il faut la nettoyer, car elle est couverte de graisse, cette graisse animale qui la rend imperméable. La plume doit être trempée, puis séchée, puis durcie, des étapes essentielles, la plume est prête. Il faut la tailler maintenant, c'est tout un art. Un canif bien aiguisé fera l'affaire, le geste doit être précis, attention à ne pas vous couper. Il ne nous reste plus qu'à manier la plume, tremper la pointe dans l'encre pour écrire. Mais elle demeure fragile, elle se casse, elle s'use, il faut la tailler de nouveau, reprendre très vite une autre. Combien de plumes faut-il pour écrire une lettre ? Ah qu'il en faut des volailles pour une correspondance. Pendant ce temps, dans la basse-cour, les oies vivent leur vie sans se douter qu'elles sont en train d'écrire les œuvres de Voltaire, de Rousseau et les lettres de Madame du Deffand, de Madame Roland et de Madame Vigée Le Brun.

Pour nous parler des écrits de ses trois figures féminines nous recevons ce matin Cécile Berly, historienne et auteure. Elle est spécialiste du XVIIIe siècle et de l’histoire des femmes. Elle a notamment travaillé sur Marie-Antoinette et la correspondance de Madame de Pompadour. Son dernier ouvrage Trois femmes, Madame du Deffand, Madame Roland, Madame Vigée Le Brun a paru aux éditions Passés/Composés, en mars 2020.

Ces trois femmes sont à la fois totalement différentes et parfaitement complémentaires. Elles incarnent chacune à leur façon trois temps différents de l'histoire du XVIIIe siècle et trois milieux sociaux différents. Pour Madame du Deffand c'est l'aristocratie, pour Madame Roland c'est la bourgeoisie, une bourgeoisie totalement conquérante au cours du XVIIIe siècle, et Madame Vigée Le Brun, c'est l'artiste bohème absolument incontournable dans l'histoire de l'art. Mais ces trois femmes ont en commun l'écriture, et en particulier l'écriture de lettres, qui occupait une grande partie de leur temps chaque jour. Cécile Berly

Selon moi, ces lettres sont un premier jalon dans la lutte pour l'indépendance des femmes. Leur reconnaissance dans le champ politique et dans le champ public sera évidemment une lutte longue et difficile, mais par la lettre, par l'écrit, elles construisent, jalon après jalon, leur indépendance. Leur objectif étant, sur un long terme, de devenir des citoyennes à part entière. Cécile Berly

Sons diffusés : 

Archives : 

  • « Autrefois la femme » Extrait à propos du de Madame Vigée Le Brun, dans l'émission Ombre et lumière, RTF / ORTF, le 19/07/1972
  • Extrait du film Que la fête commence, réalisé par Bertrand Tavernier, 1975
  • Extrait de l'adaptation cinématographique des Liaisons Dangereuses, réalisé par Stephen Frears, en 1988

Musique : A la vie, à la mort de Sophie Calle

Lecture par Camille André : 

  • Lettre de Madame Roland à Robespierre, Paris, 25 avril 1792, au soir
  • Lettre de Madame du Deffand à Voltaire, Paris, 2 décembre 1775

Générique de l'émission : Origami de Rone

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......