LE DIRECT
Les retraités manifestent contre la récession des pensions de retraite, le 12 mars 1994, Metz, France.
Épisode 4 :

Assurer la vieillesse, la longue histoire des retraites

51 min
À retrouver dans l'émission

Une histoire de la protection sociale, et notamment de la retraite, en cette période où elle est en cours de redéfinition. Quand a émergé ce concept, sous l’effet de quelles politiques, et avec quels enjeux ?

Les retraités manifestent contre la récession des pensions de retraite, le 12 mars 1994, Metz, France.
Les retraités manifestent contre la récession des pensions de retraite, le 12 mars 1994, Metz, France. Crédits : Photo by Francis DEMANGE/Gamma-Rapho - Getty

Dans le mot « retraite », il y a l’idée « de se retirer, de s’éclipser ». C’est le cas du militaire qui se retire des combats, c’est le cas du religieux qui s’isole pour méditer, et bien sûr c’est le cas du vieux travailleur qui cesse son activité. Ces différentes retraites ne sont pas les mêmes : dans la retraite militaire, il y a une idée de défaite alors que pour le religieux il y a celle d’élévation, et pour le travailleur il y a le repos mérité. Dans la retraite se trouve une idée de déplacement, comme le militaire qui rejoint son casernement, le religieux dans son refuge spirituel. Pour le travailleur, c’est l’occasion de voyages qu’une vie de labeur n’a pas permis. Surtout, le champ lexical de la retraite se trouve l’idée de « se battre » car, quand le religieux bat sa coulpe et quand le militaire bat en retraite, le travailleur, lui, se bat pour défendre sa retraite !

Quelle conception de la vieillesse a permis la création de politiques à destination des personnes âgées ? Nous recevons dans la première partie de l'émission Christophe Capuano, maître de conférence, directeur de recherche en histoire contemporaine à l’Université Lyon II, enseignant à Sciences Po Lyon, il est l'auteur de Que faire de nos vieux, Une histoire de la protection sociale de 1880 à nos jours, aux Presses de Sciences Po, 2018.

Il y a des dispositifs en Europe qui sont réfléchis par les réformateurs sociaux et les parlementaires. [...] En France, on décide de distinguer deux systèmes : un système pour les vieux travailleurs et un système pour les invalides - les vieux qui sont en incapacité de travailler. Distinguer ces deux systèmes, permet aux réformateurs sociaux et aux parlementaires républicains, de mettre en avant un dispositif auquel ils sont très attachés en France : le dispositif assistanciel.[...] Le système français va donc être un système compliqué, notamment avec le système de retraite qui va être adopté plus tard que dans les autres pays. Christophe Capuano

Au XIXème siècle, les parlementaires prennent conscience de la pénibilité du travail. Il faut que le travailleur puisse se reposer, sans compter uniquement sur son épargne, sur la prévoyance ou sur sa famille. Il y a donc des réflexions qui sont menées, mais avec un fil conducteur, que l’on va retrouver tout au long du siècle : comment mettre en place des dispositifs sans que cela coûte trop d’argent. Christophe Capuano

Dans la seconde partie de l'émission nous parlerons de La Grey Pride ! Ou comment militer pour la prise en compte des personnes LGBTQIA dans les politiques de la vieillesse en France, et créer des solidarités nouvelles. Avec Francis Carrier, militant de la première heure de la lutte contre le sida et fondateur de l’association GreyPRIDE. 

Chez les seniors, on considère que la sexualité doit faire place à la tendresse, à autre chose ; comme si ce n’était pas une composante inhérente à l’être humain. Or notre premier organe sexuel, c’est notre cerveau. Et notre cerveau conserve les images de désirs, de pulsions que nous avons eu tout au long de notre vie. Ce n’est pas parce que nous avons soixante-dix, quatre-vingt, quatre-vingt-dix ans, qu’elles s'arrêtent. Francis Carrier

Sons diffusés : 

Archives : 

  • Les anciens en vacances aux Baléares, dans l'émission Journal de Paris, ORTF, 20/10/1970
  • François Mauriac, dans A Propos avec Michel Droit, ORTF, 12/10/1965

Extraits de films :

  • Amour de Michael Haneke
  • Monsieur Schmidt d’Alexander Payne
  • Les invisibles de Sébastien Lifshitz 

Musique : Prohibition par Brigitte Fontaine

Générique de l'émission : Origami de Rone

Rediffusion de l'émission du 26/09/2019, et première diffusion du Journal de l'histoire d'Anaïs Kien en fin d'émission, à réécouter ici : 

Chroniques

10H55
5 min

Carnet de philo

Passion lessive
0H01
29 min

Les Nuits de France Culture

Aspects du sacré dans le monde moderne 8/8 - La violence et la guerre comme manifestations du sacré (1ère diffusion : 31/08/1974)
0H31
35 min

Les Nuits de France Culture

Les Etats unis de l'esprit - Le miracle des ondes
1H06
2h54

Les Nuits de France Culture

Les samedis de France Culture - L’Occitanie (1ère diffusion : 01/12/1973)
Intervenants
  • fondateur de l’association GreyPRIDE.
  • maître de conférence, directeur de recherche en histoire contemporaine à l’Université Lyon II, enseignant à Sciences Po Lyon
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......