LE DIRECT
Michel de Montaigne (1533-1572). Anonyme. Musée Condé, Château de Chantilly

Montaigne : "Philosopher, c'est apprendre à mourir"

59 min
À retrouver dans l'émission

Ce "Gai savoir" questionne cette citation "philosopher, c'est apprendre à mourir". On y évoque ce que signifie "s'exercer à mourir", comment avoir en tête la mort et en quoi la mort est une école de vie.

Michel de Montaigne (1533-1572). Anonyme. Musée Condé, Château de Chantilly
Michel de Montaigne (1533-1572). Anonyme. Musée Condé, Château de Chantilly Crédits : Leemage/Corbis - Getty

Chapitres 19 et 20 du livre I

Vous aussi vous allez mourir, et ça ne me console pas. Votre mort n’est pas la mienne. Tout le monde y passe, mais personne à ma place. La mort a beau être l’affaire de tous, c’est d’abord le problème de chacun : et ce n’est pas parce que tous les hommes – en général - sont mortels, que je ne le suis pas moi-même. Qu’on ait vingt ans, qu’on soit grand-père, la mort est toujours jeune. Alors, que faire ? Penser la mort au risque de se gâcher la vie, ou bien perdre sa vie à essayer vainement d’oublier qu’elle s’achève ? En quoi est-il, aux yeux de Montaigne, préférable d’affronter la certitude de notre mort plutôt que de lui tourner le dos ? Pourquoi diable regarder en face un visage si laid ? C’est que, dit-il, « la préméditation de la mort est préméditation de la liberté celui qui a appris à mourir a désappris à servir ».

A la lecture : Julie-Marie Parmentier

On entend aussi, Les insomnies  de Barbara,  et le générique de la série Six Feet Under…

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......