LE DIRECT
Les enquêteurs sur la piste d'un réseau

Manchester: l'enquête avance, les hommages se poursuivent

12 min

8 personnes arrêtées, la piste du réseau se précise.

Les enquêteurs sur la piste d'un réseau
Les enquêteurs sur la piste d'un réseau Crédits : Chibane - Maxppp

La police britannique avance dans son enquête sur l'attentat de Manchester, et annonce avoir arrêté 8 personnes au total. Les enquêteurs suspectent l'organisation d'un réseau: l'auteur de l'attentat suicide, selon eux, n'aurait pas pu construire son engin de mise à mort tout seul. Le père et le frère du kamikaze ont également été arrêtés, le premier en Libye, le second sur le sol anglais

Une minute de silence sera observée ce jeudi dans tout le Royaume-Uni à 11 heures anglaise.

Un attentat de Manchester qui a poussé le président français à vouloir prolonger l'Etat d'urgence. Il est en vigueur depuis novembre 2015, et il devait être levé le 15 juillet prochain. Emmanuel Macron va demander au Parlement de le prolonger donc, puis au gouvernement de proposer des mesures qui puissent être appliquées hors Etat d'urgence, pour renforcer la sécurité des citoyens.

Plusieurs centaines de manifestants ont manifesté à Bruxelles hier soir contre la venue de Donald Trump au sommet de l'OTAN. Le président américain devrait rencontrer plus d'hostilité de la part des dirigeants européens que lors de sa tournée Moyen-orientale. Selon son secrétaire d'Etat Rex Tillerson, il a prévu de se montrer "vraiment dur" avec les alliés des Etats-Unis au sein de l'OTAN et devrait exiger d'eux qu'ils augmentent leurs dépenses militaires.

Au Brésil, flambée de violence hier à Brasilia où la population manifeste contre l'actuel président Michel Temer, soupçonné, comme ses prédécesseurs, de corruption. Les manifestants ont incendié le ministère de l'agriculture, l'Etat a déployé l'armée.

Les chiffres du chômage pour le mois d'Avril: ils sont en légère baisse dans la catégorie A, c'est à dire les personnes sans aucune activité. Moins 1% par rapport au mois précédent, qui avait enregistré une forte hausse.

Enfin GM&S obtient un sursis du tribunal de commerce de Poitiers: jusqu’au 30 juin exactement, le temps d'examiner les options de reprise. L'homme d'affaire franco-Suisse Jean-Jacques Frey serait sur les rangs. Les salariés ont décidé de reprendre le travail lundi prochain.

Chroniques

8H12
2 min

Les Séances de Cannes

Âmes mortes

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......