LE DIRECT
Des membres du Raid lors de la perquisition de l'appartement des deux hommes suspectés de préparer un attentat imminent en pleine campagne présidentielle (Marseille, 18 avril 2017)

Une élection sous la menace terroriste

15 min

Deux hommes ont été arrêtés hier à Marseille, soupçonnés de préparer un attentat. Des candidats pourraient avoir été leur cible.

Des membres du Raid lors de la perquisition de l'appartement des deux hommes suspectés de préparer un attentat imminent en pleine campagne présidentielle (Marseille, 18 avril 2017)
Des membres du Raid lors de la perquisition de l'appartement des deux hommes suspectés de préparer un attentat imminent en pleine campagne présidentielle (Marseille, 18 avril 2017) Crédits : BORIS HORVAT - AFP

L'élection présidentielle se déroule sous état d'urgence, si on l'avait oublié, l'interpellation de deux hommes suspectés de fomenter une attaque violente et imminente nous le rappelle. On ne connaît pas les cibles, mais la protection de certains candidats a été renforcée ces derniers jours.
Philippe Poutou, à l'image de quasiment tous les candidats, ne veut pas en faire un sujet de campagne, même si cela dit beaucoup selon lui de l'état de la France.
Précisions sur l'enquête et ce que l'on sait des deux suspects, deux Français fichés S, avec Florence Sturm.
Nous irons au meeting de François Fillon, où la sécurité a été renforcée, mais pour rassembler sa famille à droite, le candidat préfère appuyer sur les mesures fortes de son programme. Reportage de Stéphane Robert.

Aucune voix à perdre : nous vous emmenons avec Victoria Koussa également dans l'un des services de procuration mis en place par les partis eux-mêmes pour permettre à des électeurs de donner leur voix à un militant de la même commune.
Direction également ce matin les Etats-Unis qui n'ont jamais accordé autant d'attention à la présidentielle française, correspondance de Frédéric Carbonne.

A l'étranger, journée à hauts risques au Venezuela où l'opposition et le pouvoir appellent à manifester en même temps à Caracas. La chercheuse au CNRS Paula Vasquez s'inquiète notamment de l'armement par le pouvoir d'une milice bolivarienne.

Theresa May veut un soutien plus fort du parlement britannique. Elle convoque des législatives anticipées. Du côté des Européens, ça ne changera rien au processus de divorce. Laxmi Lota nous appelle de Bruxelles.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......