LE DIRECT

Beyrouth, nouvelle capitale de l'art syrien en exil ?

3 min
À retrouver dans l'émission

C'est à Beyrouth que, parmi les 800 000 réfugiés syriens au Liban, un certain nombre d'artistes tente depuis un an environ de survivre et de se faire un nom. Le marché de l'art libanais était déjà familiarisé avec l'art contemporain syrien : il se trouve désormais traversé par une nouvelle vague d'artistes et de peintures fortement marqués par la guerre. Entre l'enjeu commercial et le décalage esthétique, l'intérêt croissant des galeries et collectionneurs fait-il de la capitale la libanaise celle de l'art contemporain syrien ?

Ce soir au Journal de la culture :

Omar Ibrahim , plasticien et peintre, réfugié à Beyrouth depuis un an (après avoir tenté l'Arabie Saoudite et Dubaï). Voyez ici son site internet.

Antoine Haddad , fondateur de la galerie Art-Lab à Beyrouth

L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......