LE DIRECT

Le directeur de théâtre Jean-Marie Besset conteste en justice son débarquement par le Ministère de la Culture

8 min
À retrouver dans l'émission

« Sanctions disciplinaires déguisées et non fondées » : c'est l'argument de l'assignation lancée hier par Jean-Marie Besset. Son premier mandat de quatre ans à Montpellier se termine à la fin de l'année et le Ministère lui a annoncé il y a trois semaines qu'il ne serait pas reconduit. Le ministère se fonde sur un rapport récent peu élogieux : un rapport « à charge », d'après Jean-Marie Besset.

A la lecture du rapport de Michel Fournier, il ressort en tous les cas que c'est la place trop marginale du directeur du théâtre des 13 Vents dans le dispositif subventionné qui semble reprochée, en somme « de ne pas jouer un vrai rôle structurant sur le territoire national pour l'activité dramatique » dit un courrier de la Ministre Aurélie Filippetti daté du 21 mars.

Le dramaturge et directeur répond ne rien entendre à un tel « langage technocratique », alors qu'en en coulisse son sort semble réglé : « la force d'un artiste est de porter un projet artistique, pas d'aller devant les tribunaux », entend-on à l'annonce de cette assignation.

Mais selon Jean-Marie Besset le ministère est plus partagé qu'il n'y paraît : certains souhaitent défaire une décision du ministre de la culture qui l'avait placé, Frédéric Mitterrand, ou s'en prennent encore au fantasme de dramaturge à la mode qu'il dit représenter.

La nomination de Jean-Marie Besset en 2009 avait en effet été plutôt contestée, la polémique ne s'était jamais tout à fait terminée, le Journal de la culture l'avait évoquée en 2011.

Alors qui fantasme la place de qui ?

Jean-Marie Besset , directeur du théâtre national des 13 vents de Montpellier, défend son mandat dans le Journal de la Culture.

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......