LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Festival Musique(s) en Émeraude / Festival de Théâtre de Figeac

6 min
À retrouver dans l'émission

Dans le site romantique de la vallée de la Rance, juste à côté de Dinan en Côtes-d'Armor, se dresse la royale Abbaye Saint Magloire de Léhon, connue pour la beauté de ses voûtes, mais aussi pour son acoustique parfaite.

C'est donc à cet endroit précis, sous les vieilles pierres de ce monastère que la 1ere édition du « Festival Musique(s) en Émeraude » a commencé hier. Une première édition organisée sous les auspices de l’un des plus prodigieux violonistes au monde, le franco-arménien David Haroutunian. Il s’est librement inspiré du Festival de Lockenhaus, considéré comme l’un des meilleurs festivals de musique de chambre au monde par le New York Times, mais aussi du Festival de Prades, dans les Pyrénées-Orientales. Le festival « Musique(s) en Émeraude » réunit des jeunes talents internationaux autour d’un beau répertoire romantique – Mendelssohn, Schumann, Tchaikovski, Rachmaninov - mais pas seulement, car David Haroutunian a voulu construire un programme très éclectique qui doit, je le cite, « sortir des clichés de la bourgeoisie ». L’Argentine est par ailleurs l’invitée d’honneur avec le tango bien sûr, mais sou(s) différents aspects, interprété de manière très sobre avec un violon et un bandonéon.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le festival a lieu aujourd’hui et demain à Léhon, jeudi et vendredi à Saint Malo.

Située dans le Lot, en région Midi-Pyrénées, la 17ème édition du festival de Théâtre de Figeac est dirigée par le tandem Michel Fau et Olivier Debordes.

Du 22 juillet au 4 août, la cité de Champollion vit au rythme du spectacle vivant, des soirées-cabarets, des récitals, et des lectures-conférences. Le festival de cette année réunit de grands textes, anciens, modernes et contemporains, mêlant jeunes acteurs et artistes d’expérience. Parmi les têtes d’affiche, Philippe Caubère présentera la pièce « Le Bac 68 », pour laquelle il a reçu le Molière du comédien 2017.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Chroniques
8H35
12 min
L'Invité culture
Entretien avec Sam Stourdzé, directeur des "Rencontres de la photographie d'Arles"
Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......