LE DIRECT
L’écrivain, journaliste, historien, homme de radio et de télévision Gonzague Saint Bris.

Gonzague Saint Bris/ "Mon père, ma mère et Sheila"

5 min
À retrouver dans l'émission

L’écrivain, journaliste, historien, homme de radio et de télévision Gonzague Saint Bris a trouvé la mort dans la nuit de lundi à mardi, dans un accident de voiture dans le Calvados.

L’écrivain, journaliste, historien, homme de radio et de télévision Gonzague Saint Bris.
L’écrivain, journaliste, historien, homme de radio et de télévision Gonzague Saint Bris. Crédits : Joel SAGET - AFP

Né le 26 janvier 1948 à Loches en Indre-et-Loire, Gonzague Saint Bris a commencé sa carrière de journaliste au Maroc puis il a travaillé pour La Nouvelle République à Tours, avant de rejoindre Le Figaro, France Soir, Paris Match, le Journal de Dimanche ou encore Europe 1. Fils d’un père diplomate et d’une mère poète, Gonzague Saint Bris a grandi dans le château du Clos Lucé à Amboise où est mort Leonard de Vinci. Spécialiste du romantisme, auteur de nombreux livres, une cinquantaine d’ouvrages, dont 20 biographies, Gonzague Saint Bris était un érudit qui savait populariser l’Histoire avec un grand H. On lui doit aussi le Festival du film romantique à Cabourg, ainsi que « La foret des livres », un autre festival qui réunit une pléiade d’écrivains sous les arbres centenaires d’un village de 150 habitants situé en Touraine. Son dernier livre, « Les aristocrates rebelles » parle de – Simone de Beauvoir, Luchino Visconti, du comte Tolstoï, des personnalités qui sont nées avec un nom et des privilèges mais qui ont choisi leur propre destin, au risque de tout perdre. Il paraîtra à la fin du mois d’août aux éditions Arènes.

Le premier livre d'Eric Romand, "Mon père, ma mère et Sheila" qui paraîtra le 23 août 2017.
Le premier livre d'Eric Romand, "Mon père, ma mère et Sheila" qui paraîtra le 23 août 2017. Crédits : Stock (Roman)

La rentrée littéraire - l’événement culturel majeur de la fin de l'été - c'est pour bientôt! 581 romans et recueils de nouvelles français et étrangers paraîtront entre mi-août et fin octobre.

Dans le cour récit écrit par Éric Romand (qui paraîtra le 23 août) "Mon père, ma mère et Sheila" ,l’auteur s’appuie sur ses souvenirs d’enfance et d’adolescence. Nous sommes avec lui, dans cette France des années 70 et 80. Ses angoisses sont les nôtres, ses joies aussi. L’empathie avec le narrateur est totale. C’est un petit livre de seulement 109 pages qui nous réconcilie avec l’enfant que nous avons été. Le style est sobre, épuré et toute sa force est justement là.

Intervenants
L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......