LE DIRECT
Ruines de la ville inca sur le Machu Picchu. | Lieu: Province d'Urubamba, Pérou. (Photo de Jacques Haillot / Sygma via Getty Images)

Le Machu Picchu menacé par la construction d'un aéroport et par le tourisme de masse

5 min
À retrouver dans l'émission

Au menu de ce journal : les tumultes du musée du Louvre, la musicalité de la Méditerranée et la mise en danger d'un site classé au patrimoine mondial.

Ruines de la ville inca sur le Machu Picchu. | Lieu: Province d'Urubamba, Pérou. (Photo de Jacques Haillot / Sygma via Getty Images)
Ruines de la ville inca sur le Machu Picchu. | Lieu: Province d'Urubamba, Pérou. (Photo de Jacques Haillot / Sygma via Getty Images) Crédits : Getty

Feu vert pour la construction de l'aéroport international de Cuzco

Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, le bijou archéologique du Pérou est déjà menacé par la sur-fréquentation touristique. Des ruines fragiles qui accueillent chaque année plus d’un million de touristes, le double des recommandations faites pour le préserver. Afin de mieux desservir la zone, le gouvernement Péruvien prévoit la construction d’un nouvel aéroport international - à quelques kilomètres de là. Les bénéfices sont estimés à plus de 3 milliards d’Euros par an, et permettrait l’afflux d’au moins 5 millions de touristes. Depuis des semaines, le projet suscite l’indignation internationale : selon les experts, les dégâts écologiques et archéologiques risquent d’être fatals pour la région et parle d’ "ethnocide culturel".  

Le président péruvien Martin Vizcarra vient d’annoncer que les travaux commenceront l’an prochain. La grogne grandit. Une pétition en ligne est lancée, déjà plus de 73 000 signatures sont collectées. L’Unesco quant à elle, menace de classer le site sur la liste du patrimoine mondial ... en péril.
 

Le musée du Louvre affiche complet

Le musée du Louvre est lui aussi victime de son succès : pour la première fois de son histoire, il affiche complet. Sur son site, le musée nous invite à réserver en avance. Alors que se passe-t-il dans le musée le plus visité du monde ? 

La salle de la Joconde est en rénovation, le tableau a été déménagé dans une autre aile du musée, moins adapté, ce qui provoque un problème de flux et de circulation du public. Rappelons qu'il accueille chaque jours entre 30 000 à 50 000 visiteurs. En mai, le personnel du Louvre faisait grève et dénonçait "une dégradation sans précédents des conditions de leur travail". Face à ce tourisme de masse -et à cette confusion de masse- l’institution pense créer des billets à la carte, juste pour pouvoir accéder à la Joconde. 80 % des visiteurs, ne se déplacerait que pour la contempler. Pour l’exposition blockbuster Léonard de Vinci, à partir du 24 octobre, le musée prévoit déjà d’imposer la réservation obligatoire.  

Par ailleurs, le Louvre développe de nouveaux projets. Le Louvre est une marque en pleine expansion et se lance dans la croisière de luxe. D’ici 2020, la firme proposera des tours dans la méditerranée ou dans Le golfe Persique pour visiter Le Louvre Abu Dhabi  ou découvrir "les terres d’origines des collections du musée", avec à  son bord, des interventions de conservateurs et d’archéologues. 

Festival PLAN B à Marseille

Restons en Méditerranée pour la tournée des festivals de l’été. Aujourd’hui, direction Marseille avec l’ouverture du Festival PLAN B. Plan B est un festival transdisciplinaire, éclectique et métissé, à l’image de la Méditerranée. Jusqu’au 17 août, pour ces trois semaines de programmation : concerts, cirque, cinéma, poésie - et même observation d’étoiles- le tout, en extérieur, sur le fort Saint Jean et sur son horizon marin. 

Parole à l’un des meilleurs représentants de l’état d’esprit de cet événement : Johan Papacostantino qui fait l’ouverture ce soir. Jeune talent de la scène française de 23 ans, il est auteur-compositeur mais aussi peintre. Il écrit des chansons à la fois festives et mélancoliques. Johan Papaconstantino n’a pas peur d’hybrider les genres musicaux. Il n’a pas peur non plus- écoutez- des reprises audacieuses.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

De la célèbre chanson Les mots bleus de Christophe, il en tire un flamenco étonnant aux accents orientaux. Originaire de Marseille, il s’est nourri de toutes les influences musicales du bassin méditerranéen. Johan Papacostantino chante parfois un peu en Grec et joue du Bouzouki. Interview téléphonique avec l'artiste.

Chroniques

8H35
19 min

L'Invité(e) culture

L’Histoire d’un chorégraphe
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......