LE DIRECT
Alexandre Benalla

L'affaire Benalla en bande dessinée

5 min
À retrouver dans l'émission

Au menu de ce journal, du jazz des Caraïbes, les voyageurs de la Renaissance, la passion Toutankhamon et un projet de Bande dessinée assez particulier...

Alexandre Benalla
Alexandre Benalla Crédits : Alain JOCARD / AFP

L’Affaire Benalla sera racontée en Bande Dessinée ! L’histoire de l’ex-chargé de mission à l’Elysée et proche d’Emmanuel Macron, épinglé par le Monde avec un brassard de police alors qu’il molestait des manifestants le 1er mai, a connu depuis de nombreuses ramifications : usages illégaux de passeports diplomatiques, contrats de sécurité signés avec des oligarques russes proches de Poutine, ou encore la disparition suspecte de deux coffres-forts avant la perquisition de son domicile par la police le 20 juillet dernier...

Digne des meilleurs feuilletons politiques, cette histoire l’est aussi d’un scénario de bande dessinée. Signé par les journalistes Ariane Chemin et François Krug, publié au Seuil cet automne, il sera réalisé par l’un des dessinateurs du magazine d’actualité La Revue Dessinée. Magazine qui avait coédité avec Delcourt en janvier dernier un autre roman graphique intitulé Sarkozy-Kadhafi, des billets et des bombes

Toutankhamon divise la presse anglaise et égyptienne

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Toutankhamon ne dort plus si tranquillement depuis que l’archéologue britannique Howard Carter a découvert son tombeau le 4 novembre 1922. Depuis, le fils présumé de Nefertiti et d’Akhénaton ne cesse de déchainer les passions. 

Il y eu d’abord le mythe de sa malédiction, malicieusement colporté par Conan Doyle, le créateur de Sherlock Holmes. La mort suspecte de certains membres de l’expédition fut aussi une source d’inspiration pour Agatha Christie qui publia L’aventure du tombeau égyptien en 1923. 

Aujourd'hui, pas de mort suspecte ni d’inspiration littéraire. C’est un portrait du jeune pharaon qui fait polémique. Estimé à 4,5 millions d’euros, il sera mis aux enchères par la maison Christie's ce jeudi à Londres, et provoque la colère du Caire. L’Égypte soupçonne une œuvre volée et demande sa restitution, dans le contexte d’un débat autour du retour des œuvres d’art africaines prises pendant la période coloniale. 

Pendant ce temps à Paris, l’exposition « Toutankhamon, le trésor du pharaon », bat des records de fréquentation avec plus de 800 000 billets vendus, pas loin de dépasser celui de 1967, quand 1 million 200 mille visiteurs s’étaient rendus au Petit Palais pour voir son sarcophage. On parlait alors de l’ « expo du siècle » ; 34 siècles après sa mort, Toutankhamon n’est pas prêt de se reposer. 

Voyage dans le temps et dans les fantasmes du XVIe siècle

Jamais la géographie et la cosmographie n’ont connu un progrès aussi enivrant et triomphal que pendant cette période de cinquante années

Les mots de Stefan Zweig à propos des années qui entourèrent l’expédition autour du monde de Magellan. Des mots qui résonnent alors que Le voyage de Magellan, ouvrage colossal comprenant l’intégralité des sources directes sur cette épopée, est réédité en poche chez Chandeigne. Autre publication, Les voyageurs de la Renaissance chez Stock, une anthologie qui regroupe plusieurs textes, de Vasco de Gama à Jean de Léry ou Christophe Colomb. L’occasion de revenir sur les fantasmes de ces explorateurs, pleins de paradis perdus, d’El Dorado et de cannibales. Des textes fondateurs de l’imaginaire moderne, qui gagnent à être relus en ce début de période estivale.

Sur la route des festivals... Avec aujourd’hui Jazz à Vienne... 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Ça groove à Jazz à Vienne qui déroule pour cette 39e édition une programmation choc : Chick Corea, Roy hargrove, Calypso Rose,  Diana Krall, Chilly Gonzales ou Chassol pour ne citer qu’eux.

Le festival célèbre cette année le lien politique privilégié du Jazz avec les pays qu’il a traversé et met en avant les work songs, ces chants du travail en lutte des esclaves emmenés de force d’Afrique aux États-Unis et dans les Antilles. 

Ce soir c’est Bobby Mc Ferrin et les Gimme 5 qui feront vibrer le théâtre antique dans un concert d’improvisation vocal. 

Jazz à Vienne se tiendra jusqu’au 13 juillet…

Chroniques

8H35
20 min

L'Invité(e) culture

Gilbert & George - Portrait d'une sculpture vivante
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......