LE DIRECT
Le train projectile imaginé par  Jules Verne en approche de la Lune

La Lune, sujet de nos songes

5 min
À retrouver dans l'émission

On célèbre cette semaine les 50 ans du premier pas de l'Homme sur la Lune. Mais notre satellite naturel est aussi une source de création pour les artistes. Et aussi, au menu de ce journal, un festival flottant, une porte claquée, du théâtre, et le palmarès du FID

Le train projectile imaginé par  Jules Verne en approche de la Lune
Le train projectile imaginé par Jules Verne en approche de la Lune Crédits : Time Life Pictures / Contributeur

Le 20 juillet 1969, des hommes marchaient sur la Lune devant 600 millions de personnes incrédules face aux images grésillantes des télévisions et à la voix de Neil Armstrong. 50 années plus tard, le premier voyage réel des astronautes sur la Lune est célébré dans des expositions partout dans le monde, au cinéma et à la télévision. On évoque aussi tous les voyages qui ont porté les hommes en rêve, en littérature, et en peinture vers cet astre familier. On pense à Jules Verne, à Tintin aux dessins de Galilée, à la Lune peuplée de Méliès, à Stanley Kubrick, à la mythologie grecque. Parfois mélancolique, témoin nocturnes des crimes les plus sombres et des plus beaux amours, la Lune fut aussi raconté en vers. Pétrie de légende chez Queneau, bien aimée par Verlaine, Gitane chez Garcia Lorca. Dante la perçoit comme le premier ciel de la béatitude. Pour Borgès, elle est une métaphore de l’essentiel. Elle apparaît en bleu dans le tableau de Chagall et en blanc dans les baigneuses de Miró. La Lune et son voyage continue de nous faire rêver, dans les livres ou en musique. L’invocation à la Casta Diva dans la Norma de Puccini, ou Space Oddity, pop iconique diffusée par la BBC pendant qu’Apollo 11 alunissait, et qui fit connaître au monde entier la voix de David Bowie. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

A Paris, l’exposition La Lune se visite au Grand Palais jusqu’au 22 juillet. Hasard de calendrier, une éclipse lunaire sera visible ce soir dans le ciel d’Europe.. 

Le palmarès du FID de Marseille

Le Grand Prix International du festival de cinéma a récompensé Nunca subi la provincia du chilien Ignacio Aguero, qui retrace le rapport à l’intime et au quartier du réalisateur. Dans la compétition française, c’est La Mer du Milieu de Jean Marc Chapulie qui a eu la préférence du jury. Ce film de montage montre des images de caméra de surveillance tournée vers la mer, en Hommage à Méditerranée de Jean Daniel Pollet. 

Festival d'Avignon : la première  de "Outside", du metteur en scène Kirill Serebrennikov 

Kirill Serebrennikov, Avignon 2018.
Kirill Serebrennikov, Avignon 2018. Crédits : KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP

Le directeur du Centre Gogol à Moscou, sélectionné il y a deux ans à Cannes pour son film Leto, met en scène les poèmes de Ren Hang. Le dissident chinois, censuré et persécuté pour ses photographies de corps nus jugées choquantes par Pekin, s’était suicidé à 29 ans, deux jours avant leur rencontre. Difficile de ne pas faire le parallèle, alors que Kirill Serebrennikov, militant pro-lgbt reconnu, a fait l’objet d’un procès retentissant pour détournement de fond/ et à dû préparer sa pièce par skype depuis Moscou, où il est en liberté sous contrôle judiciaire. Selon le créateur russe, Outside reprend l’univers douloureux de l’artiste chinois sans en montrer une seule image et propose de jouer à “Je suis Ren Hang”.

Exposition posthume de Ren Hang à la Maison Européenne de la Photographie. Paris, Mars 2019.
Exposition posthume de Ren Hang à la Maison Européenne de la Photographie. Paris, Mars 2019. Crédits : Julien M. Hekimian

Le directeur du théâtre des  Amandiers à Nanterre, Philippe Quesne, claque la porte 

Le directeur du Centre Dramatique National a annoncé hier qu’il ne renouvellerait pas son mandat. En cause, un conflit avec la Mairie de Nanterre, qui lui reproche de travailler hors-sol et de ne pas être assez ancré dans le territoire. La programmation audacieuse de Philippe Quesne a marqué les esprits depuis son arrivée en 2014, avec des création de Joel Pommerat Laetitia Dosh Alain Cavalier ou Théo Mercier. Son départ relance le débat autour de la mission de ces centre de création, dirigé obligatoirement par des artistes. Le théâtre des Amandiers présentera à la rentrée une création de Milo Rau sur un texte d’Eschylle : Oreste à Mossoul

Sur la route des festivals: éloge de la lenteur au Festival Convivencia

Les papis péruviens des Wembler’s d’Iquitos exécuteront cette cumbia du pétrolier sur la péniche de Convivencia. Prendre de le temps d’arrêter le temps, c‘est la maxime du festival qui parcours le Canal du Midi en 16 étapes flottantes jusqu’aux rives de la Mediterranée. Sur l’eau, le blues grass irlandais répond au hiphop ghanéen et au blues créole de Delgres. 

Sur le canal du midi donc, jusqu’au 28 juillet. 

Chroniques

8H35
23 min

L'Invité(e) culture

Quand Alaïa démocratise la mode : la collection Tati
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......