LE DIRECT
Le 18 novembre 2012 à Paris : La militante Femen, Oksana Shachko, lève le poing lors d'une manifestation contre la farouche opposition de l'Eglise catholique à autoriser le mariage homosexuel.

Suicide d’Oksana Chatchko : artiste et cofondatrice des Femen

6 min
À retrouver dans l'émission

Au menu de ce journal : un festival pas bavard qui laisse sans voix, des films noirs et la disparition hier d’une artiste militante et féministe.

Le 18 novembre 2012 à Paris : La militante Femen, Oksana Shachko, lève le poing lors d'une manifestation contre la farouche opposition de l'Eglise catholique à autoriser le mariage homosexuel.
Le 18 novembre 2012 à Paris : La militante Femen, Oksana Shachko, lève le poing lors d'une manifestation contre la farouche opposition de l'Eglise catholique à autoriser le mariage homosexuel. Crédits : Kenzo TRIBOUILLARD - AFP

Suicide d’Oksana Chatchko : artiste et cofondatrice des Femen

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Elle n’avait que 31 ans. On a appris hier le suicide d’Oksana Chatchko. En 2008 l’Ukrainienne avait fondé le groupe féministe Femen, à Kiev en Ukraine avec deux autres militantes.  

Le groupe est mondialement connu pour son sens de la mise en scène avec des actions, le plus souvent seins nus, des slogans écrits sur le corps. Très médiatisées, parfois controversées, toujours est-il que les Femen ont donné naissance à une nouvelle forme de contestation et ont réactualisé les débats sur la condition féminine. Leur geste s’inscrit dans la lignée de l’art féministe des années 70 avec son usage politique de la nudité. Leurs actions militantes et créatives sont aussi désignées sous le terme « d’artivisme ».

Oksana Chatchko était aussi artiste et ancienne étudiante des Beaux-Arts de Paris. Depuis son exclusion du groupe Femen en 2014  à la suite d’une brouille interne, elle se consacrait à la peinture. 

Jusqu’en juin dernier on pouvait encore voir ses œuvres à l’exposition «  Talking about revolution » à l’espace 22 Visconti à Paris. Elle y présentait des parodies d'icônes religieuses, réalisées selon les techniques traditionnelles de l'icône orthodoxe tout en détournant leurs iconographies.

Si je montre ce travail en Russie et en Ukraine, je vais avoir big trouble, je serais considérée comme terroriste

Sa conception du militantisme et de l’art sont à retrouver dans le très beau documentaire de Joseph Paris tournée en 2014 «  Naked War  » sur la révolte et la naissance du groupe Femen.  "Le véritable art, c’est la révolution" disait-elle.

Guerre du Vietnam et Chine prolétaire à l'affiche

Mercredi cinéma : aujourd’hui, deux grands classiques sur la guerre du Vietnam ressortent en version restaurée : "Platoon" de l’Américain Oliver Stone, Oscar du meilleur film en 1987. Et le chef-d’œuvre de son compatriote Michael Cimino "Voyage au bout de l’enfer" de 1979. À sa sortie, le film est un énorme scandale, les célèbres scènes de roulette russe sont d’une rare violence. Christopher Walken y est sublime et devient avec ce film un mythe de l’histoire du cinéma. Voyage au bout de l’enfer remportera cinq Oscars dont celui du Meilleur Film et Meilleur Réalisateur.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

"Une pluie sans fin" de Dong Yue sort en salles aujourd’hui. C’est un premier film, Dong Yue était jusque-là chef opérateur et cela se voit : l’esthétique de ce polar est très soignée. Nous sommes en 1997, dans une petite ville industrielle de la Chine prolétaire, la pluie y est en effet incessante et de jeunes ouvrières sont les victimes d’un tueur en série. Les couleurs du film sont désaturées, ce qui donne une atmosphère particulièrement poisseuse. Le réalisateur joue avec les codes de la grande tradition du film noir asiatique et les dépasse. Plus qu’un thriller, le film parle des grandes mutations sociétales de la Chine des années 90. Très remarqué au dernier Festival International du Film Policier de Beaune, il a remporté le grand prix du jury. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

La 36ème édition du Festival Mimos

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Depuis les années 70, les Arts du mime et du geste ont changé : c’est ce que donne à voir le Festival MIMOS à Périgueux dans le Périgord. L’événement est unique en France, il existe depuis 36 ans. Jusqu’à samedi, 80 000 spectateurs sont attendus ainsi qu’une quarantaine de compagnies In et Off confondues. On est loin de la pantomime, désormais on parle de "théâtre gestuel" et même d’une écriture dramaturgique. Dans la programmation, citons le solo de Yasmine Hugonnet et son "récital des postures".  Le spectacle tourne depuis 2014. Sous nos yeux, un corps, son corps, se métamorphose en sculpture abstraite et vivante.

Chroniques

7H38
19 min

L'Invité des Matins d'été (1ère partie)

Fin du délit de solidarité, début de l’hospitalité ?
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......