LE DIRECT

« La fête secrète » au château du Clos Lucé à Amboise / Alexander Calder au Musée Soulages à Rodez

5 min
À retrouver dans l'émission

Afin de célébrer le 500ème anniversaire du séjour de Léonard de Vinci en France, où il a vécu ses dernières années, le château du Clos Lucé à Amboise propose aux visiteurs une soirée somptueuse, à l’instar des fêtes conçues par le maître pour les princes de la Renaissance.

Voici un aspect de la personnalité de Léonard de Vinci que vous ignoriez peut-être : le maître florentin excellait dans l'organisation de fêtes à la cour. Le château du Clos Lucé où il vécut jusqu'à sa mort le 2 mai 1519, a eu l’excellente idée de faire revivre les fastes des fêtes leonardiennes.

Visiteurs à l'ouverture de l'exposition d'Alexander Calder au Musée des Beaux-Arts Pouchkine.
Visiteurs à l'ouverture de l'exposition d'Alexander Calder au Musée des Beaux-Arts Pouchkine. Crédits : Kirill Kallinikov / RIA Novosti / Sputnik - AFP

L’un des sculpteurs les plus importants du XXème siècle, Alexander Calder est au cœur d’une exposition au Musée Soulages à Rodez jusqu’au 29 octobre

Alexander Calder, monstre sacré de la sculpture contemporaine qui a vécu de 1898 à 1976, a suivi des études d’ingénieur pour se tourner ensuite vers la peinture et la sculpture. Et c’est tout cet univers gracieux, coloré, ludique, entre ciel et terre qui est mis en scène dans ce sublime musée à Rodez. Une centaine d’œuvres provenant du Centre Pompidou, de la Calder Foundation, de musées français et étrangers, de collections privées…L’occasion de voir ses fameux mobiles bien sûr, marque de fabrique de l'artiste, mais aussi des peintures, des dessins, des gouaches, des objets bricolés et des portraits de Calder par de grands noms de la photographie. Cette exposition temporaire retrace une œuvre riche et innovante et montre à quel point Alexander Calder était un sculpteur aérien. Quelques éléments, comme ces grand stabiles noires, donnent vraiment l’impression d’avoir été posées délicatement comme une libellule sur une fleur. Jean-Paul Sartre présentait l’œuvre de Calder comme étant « un objet pareil à la mer et envoûtant comme elle, toujours recommencé, toujours neuf ». C’est donc l’occasion de plonger dans cet univers unique.

Chroniques

8H35
18 min

Invité culture

Lire l'Iliade sous les étoiles à Lagrasse
Intervenants
L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......