LE DIRECT
Manuel Valls et Audrey Azoulay

Le FONPEPS destiné à pérenniser l'emploi dans le secteur du spectacle enfin dévoilé

5 min
À retrouver dans l'émission

Promis par Manuel Valls en avril dernier, ce fonds doté de 90 millions d'euros est destiné à pérenniser et dynamiser l'emploi dans le secteur du spectacle. 9 mesures saluées par tous les acteurs, ou presque, du secteur du spectacle.

Manuel Valls et Audrey Azoulay
Manuel Valls et Audrey Azoulay Crédits : Thierry Zoccolan/AFP - AFP

Le Premier Ministre l’ avait promis, fin avril, quand les patrons et les salariés du spectacles avaient enfin réussi à se mettre d’accord sur un programme d'économies de près 90 millions d'euros sur le régime d'assurance-chômage des intermittents : l’Etat allait poser à son tour 90 millions d’euros sur la table pour créer un fonds destiné à encourager et surtout pérenniser l’emploi dans un secteur du spectacle extrêmement précaire. L’idée majeure était la suivante ; mieux vaut améliorer les conditions d’emploi que les conditions du chômage, tous les acteurs du secteur la défendaient depuis des années. Autant dire que ce fonds était très attendu. Pour la ministre de la Culture Audrey Azoulay qui a dévoilé hier, aux côté de la ministre du Travail Myriam El Khomri les neuf mesures de ce plan doté de 90 millions d’euros par an, le résolution du conflit des intermittents et la création de ce fonds marquent une avancée majeure pour le secteur. Et représentent peut-être le fameux grand projet culturel, qui, pour certains manquaient à ce quinquennat, où aucun grand projet de musée ou d’institution culturelle n’a été impulsé.

Concrètement, ce fonds comprend neuf mesures dont deux, les plus importantes selon la prévision du ministère, concernent directement la création de CDI. Il y aura en effet une aide à l’embauche pour le premier CDI, de 1.000 euros par trimestre pendant deux ans. Le but : aider par exemple des petites compagnies à engager leur premier administrateur, ou une petite structure de diffusion locale à embaucher un premier médiateur.

Autre mesure très attendue, celle destinée à lutter contre la « permittence », ces salariés qui travaillent depuis des années au même poste, mais qui n’ont droit qu’à des contrats d’intermittents ou des CDDUS, comme c’est souvent le cas dans l’audiovisuel par exemple. Avec ce fonds, les entreprises qui voudront pérenniser un de ces emplois toucheront 10.000 euros la première année, 2.000 euros de moins chacune des trois suivantes. Toutes ces mesures sont issues directement des demandes des syndicats de salariés mais aussi d’employeurs. De ce point de vue, sa création, est une vraie victoire estime Jack Aubert, président de la FESAC, la Fédération des Entreprises du Spectacle vivant, de la Musique, de l'Audiovisuel et du Cinéma,

Le mouvement des intermittents en 2014
Le mouvement des intermittents en 2014 Crédits : Bertrand Langlois /AFP - AFP

Du côté des syndicats de salariés, l’optimisme aussi est palpable, même si on prône une vigilance nécessaire. La CGT spectacle n’hésite pas à rappeler que sans la forte mobilisation des intermittents en 2014, ce fonds n’aurait probablement pas vu le jour. Néanmoins on se réjouit de retrouver dans les plans plusieurs mesures destinées à aider les petites structures et la fragile industrie du disque. Plusieurs aides sont en effet exclusivement réservés aux petits cafés-théâtre, aux labels indépendants, et aux petits lieux de diffusion de théâtre et de danse, souvent les plus précaires. Marc Slyper de la CGT spectacle se montre satisfait mais évidemment toujours attentif, pointant un potentiel problème de gouvernance dans ce plan, et prônant un suivi très régulier de sa mise en œuvre.

Ce FONPEPS, qui prévoit aussi une aide aux jeunes diplômés mais aussi une aide aux gardes d’enfants pour les intermittentes qui sortent d’un congé maternité, devrait concerner selon les prévisions du Ministère de la Culture 10 000 personnes dès l’année prochaine.

Chroniques

8H50
5 min

L'Actualité musicale

Jazz incantatoire selon Shabaka & The Ancestors
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......