LE DIRECT
Pochoir réalisé par l'artiste français Christian Guémy

Le Grand Paris-Sud devient pendant tout l'été le temple du street art

5 min
À retrouver dans l'émission

Le festival "Wall Street Art" invite des artistes venant du monde entier pour la réalisation d’œuvres monumentales.

Pochoir réalisé par l'artiste français Christian Guémy
Pochoir réalisé par l'artiste français Christian Guémy Crédits : Gautier Jourdain

Le festival Wall Street Art, s’invite dans les rues de plusieurs communes du Grand Paris-Sud pendant tout l’été. Des street artistes de renommée mondiale dessinent sur des murs, mais aussi sur d’autres supports, devant les habitants qui peuvent assister la progression de l’œuvre.Après le portrait monumental de l’artiste allemand Hendrik Beikirch qui a joliment dessinée à Evry le visage de Daria, une vielle dame sibérienne et la fresque géante du portraitiste anglais David Walker à Lieusaint, c’est au tour de l’artiste français Christian Guémy, alias C215, figure majeure de la scène de l’art urbain contemporain.Le weekend dernier Christian Guémy s’est emparé des armoires de fibre optique à Ris-Orangis, 14 au total, ces objets du paysage urbain, souvent ignoré par les passants, totalement dénué de charme.

Pochoir réalisé par l'artiste Christian Guémy
Pochoir réalisé par l'artiste Christian Guémy Crédits : Gautier Jourdain
Pochoir réalisé par l'artiste Christian Guémy
Pochoir réalisé par l'artiste Christian Guémy Crédits : Gautier Jourdain

Nous allons beaucoup parler, à France Culture, des Rencontres de la photographie d'Arles - qui par ailleurs démarre aujourd’hui - Mais savez-vous que les Rencontres co - organisent un festival de films consacré entièrement à la réalité virtuelle ? Eh bien oui, parmi les 20 films qui sont au programme, entre fiction, documentaire et création – il y en a un qui me fait particulièrement saliver - car je suis une fan absolue des années 80 - il s’agit de la comédie MIYBI, réalisée par deux créateurs montréalais Félix Lajeunesse et Paul Raphael. C'est le plus long film jamais réalisé en réalité virtuelle : 40 minutes. MIYBI suit l’histoire d’un robot japonais personnifié par vous, le spectateur, car encore une fois, il s’agit d’une expérience immersive.Le spectateur glisse donc dans la conscience de ce robot offert à un jeune garçon d’une banlieue américaine en 1982 et il vit ses joies, ses peines etc. mais aussi, l’inévitable obsolescence destinée aux jouets. Allez-y! Cela se passe au Couvent Saint Césaire jusqu’au 31 aout.

Chroniques

8H35
19 min

Invité culture

Mossoul en passe d'être entièrement libérée de l'emprise djihadiste
Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......