LE DIRECT
Alexandre Astruc sur le tournage de "La longue marche" (1966)

Disparition d'Alexandre Astruc, "tonton" de la Nouvelle Vague

6 min
À retrouver dans l'émission

Il fut cinéaste, écrivain et journaliste, passant sans cesse du cinéma à l'écriture. En théorisant la "caméra stylo", Alexandre Astruc influença durablement toute la génération de la Nouvelle Vague. Il s''est éteint cette nuit à 92 ans.

Alexandre Astruc sur le tournage de "La longue marche" (1966)
Alexandre Astruc sur le tournage de "La longue marche" (1966) Crédits : Jean-Pierre Bonnotte / Gamma Rapho Getty

Entré dans le cinéma par l'écriture,  Alexandre Astruc théorise en 1948 "la caméra stylo", qui place d'emblée le  cinéma dans une démarche d'auteur, il passe à la réalisation avec "Le rideau cramoisi" adaptation d'une nouvelle de Barbey d'Aurevilly, sans dialogues, avec Anouk Aimée entièrement racontée en voix off, qui marque durablement son époque.

Ami des existentialistes, Alexandre Astruc mène de front une carrière de cinéaste, de critique et de romancier, où transparaissent sa passion pour les mathématiques (il consacre un court métrage et un roman à la figure d’Évariste Galois, mathématicien prodige mort à 20 ans) et sa fascination pour Alfred Hitchcook, Mizoguchi, Orson Wells.

Son activité de cinéaste faiblit dans les années 70, mais il tourne à la télévision plusieurs adaptations de Maupassant et Balzac et écrit plusieurs romans, saluées par la critique, Ciel de Cendres, le Serpent Jaune ect..

Il est salué tardivement par le prix Réné Clair en 1994 pour l'ensemble de son oeuvre cinématographique. Il est l'auteur d'une autobiographie Du stylo à la caméra et de la caméra au stylo : Écrits (1942-1984) et d'un livre d'entretiens avec Noel Simsolo, Le Plaisir en toutes choses.

Intervenants
  • réalisateur, comédien, scénariste, historien du cinéma
L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......