LE DIRECT

Printemps du cinéma:"Grave", film d'horreur à la française et réflexion sur le corps

5 min
À retrouver dans l'émission

Trois films très attendus sortent ce mercredi: le nouveau film de James Gray qui passe de New-York à la jungle bolivienne, celui d'Aki Kaurismaki, primé lors de la dernière Berlinale, et "Grave", premier long-métrage d'horreur très remarqué aux festivals de Cannes et Gerardmer, de Julia Ducournau.

Ce mercredi est marqué par le grand retour de deux cinéastes confirmés. D’abord celui du Finlandais Aki Kaurismaki, qui n’a rien présenté depuis 2011 et son film « Le Havre », et revient avec « De l’autre côté de l’espoir », un film acerbe qui prend le pouls de l’Europe à travers la problématique une nouvelle fois des réfugies. Le film lui a valu l’ours d’argent à la dernière Berlinale.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Autre film attendu, celui de l’Americain James Gray, « The lost city of Z », le réalisateur identifié comme le peintre de New York dans s’est imposé avec des films comme « La nuit nous appartient », « The yards » ou « The immigrant ». Il abandonne pour la première fois sa ville de prédilection pour la jungle et s’attaque ici à la figure de l’explorateur britannique Percival Harrison Fawcett, qui a disparu en recherchant en pleine jungle bolivienne un rêve d’homme blanc, une cité perdue, qu’il ne trouva jamais.

"Grave", un film d'horreur à la française sur la viande et le corps

Mais le film peut être le plus attendu sur les écrans français c’est le premier long métrage d’une jeune réalisatrice française, Julia Ducourneau qui a fait sensation au dernier festival de Gérardmer et à la semaine de la critique à Cannes. « Grave » met en scène une Justine, jeune étudiante en études vétérinaires, végétarienne, qui le jour de son bizutage se retrouve forcée à avaler un morceau de rognon cru.Expérience fondatrice et traumatisante, qui va la métamorphoser et développer chez un elle a un appétit de la chair sous toutes ses formes, crues, et même humaine.

« Grave », qui évoque frontalement la sexualité et l’anthropophagie est un grand film sur la métamorphose. Il s’inscrit dans la droite ligne des premiers travaux de cette jeune réalisatrice de 33 ans, passée par la FEMIS et l’université de Colombia, puisque son premier court métrage était déjà un teen-movie d’horreur à la française. « Junior », tourné quasiment entièrement dans une cantine mettait en scène une collégienne garçon manqué qui souffre de son rapport au corps. Julia Ducournau a poursuivi son travail avec «Mange» autour de la figure d’une jeune femme boulimique. Julia Ducournau investit donc un genre, l’horreur, que les femmes sont rares, voire très rares à pratiquer, et elle le travaille comme une réflexion et profonde sur le rapport au corps et à la féminité de notre société.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Son film est aussi emblématique d’une rentrée de janvier où la fiction et le documentaire s’intéressent beaucoup à la viande, notre rapport à elle, à sa matérialité, avec plusieurs documents sur les abattoirs : le documentaire « Saigneurs ou encore le livre non fiction narrative, « Steak Machine », paru aux éditions de la goutte d’or.

Steak Machine, Geoffrey Le Guilcher, Editions de la Goutte d'Or
Steak Machine, Geoffrey Le Guilcher, Editions de la Goutte d'Or

Chroniques

8H50
5 min

L'Actualité musicale

Jean Rondeau et la dynastie Bach
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......