LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
L'actrice Meryl Streel, qui soutient Hillary Clinton, lors de la Convention démocrate de Philadelphie le 17 juillet dernier

USA: le rôle déterminant d'Hollywood et du monde de la culture dans la campagne

5 min
À retrouver dans l'émission

Même s'il reste difficile à évaluer, le soutien, notamment financier, des stars du cinéma et de la musique pèse lourd dans la campagne présidentielle. Même si cette année marque un tournant, car Donald Trump, ne bénéficie que de peu de soutiens et ne semble pas les rechercher.

L'actrice Meryl Streel, qui soutient Hillary Clinton, lors de la Convention démocrate de Philadelphie le 17 juillet dernier
L'actrice Meryl Streel, qui soutient Hillary Clinton, lors de la Convention démocrate de Philadelphie le 17 juillet dernier Crédits : China Out - AFP

L’engagement aux côtés des candidats des poids lourd de l’industrie du divertissement , qu’il s’agissent grandes stars d’Hollywood ou de la musique rythment en général les campagnes présidentielles, et ce, depuis les années 50. Le phénomène, déjà présent pendant les primaires s’accentue évidemment une fois les candidats désignés, et s’il existe aussi parfois en Europe et en France, il est beaucoup plus important aux Etats-Unis. Le soutien des grandes figures des industries culturelles ou créatives est déterminant. Selon le Center For Responsive Politics, Hollywood est la treizième industrie qui pèse le plus financièrement dans la campagne de cette année, loin évidemment derrière Wall Street, ou les syndicat d’avocats, ou d’assureurs, mais tout de même.

Car le soutien de stars comme George Clooney, Anne Hathaway ou Leonardo di Caprio est avant tout financier. Ellescontribuent de deux manières différentes à grossir le pécule des candidats qu’elles soutiennent : évidemment elles donnent elles-même de l’argent, mais aussi et surtout,servent de produits d’appel pour les levées de fond organisées par les deux camps auprès des gros donateurs, comme l’explique Nicole Bacharan, historienne et politologue et et spécialiste des Etats-Unis.

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Si l’impact de ce soutien financier du monde de la culture est difficile à chiffrer, il est un autre aspect, encore plus compliqué à évaluer, et pourtant déterminant : la portée « influencial », comme on dit en anglais, de ce type de soutien. L’influence des grands noms de la culture, de grands écrivains, des stars de la chanson qui s’engagent, auprès de leurs fans, souvent jeunes et peu politisés, peut être déterminante. Et, à l’heure du numérique, le combat entre candidat passe aussi par l’image, et   par le concept très américain de communauté. Avoir le soutien des chanteuses Lady Gaga et Katy Perry, Meryl Streep, ou de l’actrice hispanique Eva Longoria, c’est aussi, pour Hilary Clinton, la garantie d’avoir accès à leur communauté de fans. Ces soutiens ne cessent depuis des semaines de multiplier sur les réseaux sociaux les appels au vote.

Mais de ce point de vue là, cette campagne est très différente des autres, car si Hollywood et le monde de la culture ont toujours penché en majorité pour les Démocrates, les candidats républicains comme Richard Nixon, George W. Bush ou évidemment Ronald Reagan, lui-même ancien acteur, ont toujours su trouver des soutiens de poids, ce qui n’est pas le cas de Donald Trump, comme le constate Nicole Bacharan. Et ne pas les rechercher fait aussi partie de sa stratégie, analyse-t-elle.

En effet,  parmi les rares soutiens de Donald Trump, on trouve essentiellement de vielles stars, Jon Voigt, peu actif au cinéma ces dernières années, ou Tila Tequila, star porno sur le retour, qui soutient Trump dans des vidéos très discutables. S’il l’emporte malgré ce manque de soutien stratégique, Donald Trump marquera un vrai tournant de ce point de vue.

Chroniques
8H50
5 min
L'Actualité musicale
Fania : la salsa au sommet
Intervenants
  • Historienne et politologue, spécialiste de la société américaine
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......