LE DIRECT

Le contrat naturel

4 min
À retrouver dans l'émission

Trente ans après sa première parution, les éditions du Pommier proposent une réédition d’un essai fondateur : « Le contrat naturel » de Michel Serres.

Dans une archive sonore où l'on entend le philosophe Michel Serres converser avec Ali Baddou, il y a près de dix ans dans l’émission Radio libre, il martèle : « Un travail de philosophe du droit ».
Et pour cause ! Le philosophe déplore le mélange des genres.
Le philosophe est là pour penser, pas pour s’engager.
L’engagement politique dessert même la portée du discours philosophique. Or le discours porté par Le contrat naturel, un essai véritablement fondateur qui mériterait aujourd’hui d’être entendu par ceux qui épousent la cause écologique. 

En partant du constat de l’impact de toutes les activités humaines sur l’équilibre total de la planète, de la violence sans merci qui règne désormais entre l’Homme et le Monde, Michel Serres démontre qu’il y a une irruption du Monde comme acteur à part entière et majeur de l’Histoire.
Il appelle donc à une réconciliation, à un nouveau contrat qui compléterait le contrat social de Rousseau. Si le contrat social de Rousseau se fait d’homme à homme dans le monde, le contrat naturel de Michel Serres doit s’effectuer entre l’Homme et le Monde. 

Vous l’avez entendu dans l’extrait, à sa sortie, le livre s’est heurté à une levée de bouclier. Il y a trente ans, vouloir sauver la planète était considéré comme une élucubration et même par certains comme une tentation fascistoïde.
Aujourd’hui, le monde entier semble s’être emparé du sujet. Partout l’on entend qu’il est urgent d’agir. Ce que nous rappelle Michel Serres, c’est qu’il avant tout urgent de réfléchir. C’est pourquoi, son ouvrage, Le contrat naturel, réédité aux éditions aux éditions du Pommier paraît plus que jamais actuel.

Bibliographie

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......