LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Leslie Howard et Norma Shearer incarnent "Romeo and Juliet" de George Cukor (1936)

Y’a comme un manque d’amour

5 min
À retrouver dans l'émission

En 1993, paraissait « L'Amour et l'Amitié » d’Allan Bloom avec ce constat : le lien humain se défait. 25 ans plus tard, est-ce toujours le cas ?

Leslie Howard et Norma Shearer incarnent "Romeo and Juliet" de George Cukor (1936)
Leslie Howard et Norma Shearer incarnent "Romeo and Juliet" de George Cukor (1936)

La semaine dernière, nous parlions dans Les Chemins de la philosophie d’amour. Je le fais à mon tour avec la réédition de L'Amour et l'Amitié d'Allan Bloom aux éditions Belles lettres.
Bloom n'est pas forcément connu de tous en France, tout comme ce livre, paru en 1993 aux Etats-Unis, un an après sa mort. Pourtant, il faut souligner toute l'importance de ce texte : pour ses réflexions sur l'amour et l'amitié, pour sa méthode qui est d'analyser le sentiment à travers des chefs d'œuvre (Stendhal, Tolstoï, Shakespeare), et pour sa relecture du philosophe romantique : Rousseau, bien sûr...

La nostalgie du lien humain

En ouvrant le livre d'Allan Bloom, vous pouvez être surpris par le ton profondément nostalgique, pour ne pas dire passéiste, voire un peu réac de ses propos sur l'amour : le lien humain se serait défait, la faute à Hobbes et à sa thèse d'une nature humaine guerrière, la faute à la modernité et à sa promotion d'individus rationnels et autonomes... 

Pour ceux qui connaissent Allan Bloom, vous êtes sûrement déjà familiers de ce ton et d'une telle position, vous avez même peut-être déjà lu L'Âme désarmée, son essai sur le déclin de la culture générale, qui reparaît aussi et avait eu un grand succès à la fin des années 80... Quoiqu'il en soit, d'accord ou pas avec lui, il faut dire qu’il travaille deux questions passionnantes : 

1° l'amour et l'amitié font-ils partie de la nature humaine ? Autrement dit, l'homme est-il un être profondément solitaire ou est-il naturellement lié à l'autre ? 

2° si oui, peut-on et comment corriger ce manque d'amour ou d'amitié, cette entaille faite à notre nature par la modernité ? S'agit-il seulement de le constater, de le déplorer, ou des artifices peuvent-ils nous aider à le corriger ? 

Corriger notre manque d’amour

Commençons par la 2ème question : peut-on et comment corriger cette défection du lien humain, ou du moins, sa transformation par la modernité en « relation », impersonnelle ? 

Bonne nouvelle : oui ! Une correction est possible, c'était même tout le sens du projet romantique, projet initié par Rousseau et poursuivi par d'autres, comme Jane Austen, dont on vient d'entendre un extrait d'Orgueil et préjugés

Motif incontournable du mariage, vertu et raison du sentiment amoureux, complémentarité entre soi et l'autre... les romans d'Austen nous plongent dans l'idée que, dans l'amour et l'amitié, on est « fait l'un pour l'autre », que quand on se regarde soi, on regarde l'autre, et inversement, quand on regarde l'autre, on se regarde soi... 

Mais est-ce suffisant de le dire et de le signer ? Un contrat de mariage met-il vraiment fin à notre solitude ? 

L’amour, un mystère indéfectible ? 

Aux côtés de La nouvelle Héloïse, d'Orgueil et préjugés, mais aussi du Rouge et Noir, d'Anna Karénine, et du Banquet en bouquet final, Allan Bloom fait trôner Shakespeare et Roméo et Juliette. Pour Bloom, c'est la pièce qui exprime le plus immédiatement ce qu'est l'âme humaine, c’est-à-dire : animée d'une puissance amoureuse telle que même l'entendement n'y comprend rien... 

Pour Allan Bloom, la réponse à notre 1ère question est donc claire : la nature humaine est amoureuse et amicale. Mais comment comprendre alors qu'une telle nature, forte d'une telle puissance des sentiments, puisse être abîmée, entamée par la raison, par l'autonomie, par l'idéal moderne ? Comment comprendre, pour reprendre un lieu commun, que l'amour ne soit pas toujours le plus fort ? Je laisse la question en suspens... 

EXTRAITS 

  • Rousseau, Julie ou la nouvelle Héloïse 
  • Jane Austen, Orgueil et préjugés 
  • Shakespeare, Romeo et Juliette
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......