LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Game of Thrones / HBO

Bac philo : 4 exemples de films, séries et chansons

7 min
À retrouver dans l'émission

Plus le temps de lire Proust, pas l’envie de regarder du Truffaut ni la tête à écouter du Mozart… 4 exemples plus faciles à retenir et utiliser pour vos dissertations !

Game of Thrones / HBO
Game of Thrones / HBO

Je vais essayer de voler aussi aujourd’hui secours des élèves de terminale sur la fameuse question des exemples à convoquer ou pas dans une dissertation. Chaque année, revient cette interrogation : qu’est-ce qu’un bon exemple ? Y en a-t-il des rédhibitoires ? A quoi servent-ils ? 

Loin d’être le 1er souci des élèves, les exemples semblent plutôt accessoires et lire Proust disproportionné pour en avoir un seul... Et pourtant, il en faut bien. Voici donc quelques exemples à usage multiple, faciles à retenir et utiliser !

Matrix des Wachowski. D’accord, ce film a déjà presque 20 ans… Mais c’est justement un bon argument. 20 ans : 

-ça en fait un film assez vieux (ou classique) pour être valable ; 

-ça lui a aussi laissé le temps de faire l’objet de plusieurs analyses de philosophes (l’ouvrage collectif Matrix, machine philosophique, aux éditions Ellipses avec les contributions d’Elie During, Alain Badiou) 

-et peut-être l’avez-vous même déjà vu, sinon, le 1er de la saga ne dure que 130 minutes... 

Valable philosophiquement, validé par les profs, et plutôt sympathique à regarder, et surtout facile à mobiliser, ce sont les arguments pour que vos exemples marquent des points. Et à cet égard, Matrix est le film idéal. Conscience, perception, mais aussi vérité, théorie et expérience, ou encore, liberté, société et Etat...: ce film a pour lui de traverser au moins 6 notions du programme et de poser les questions typiques d’un sujet de dissertation : vit-on dans un rêve ? la vérité existe-t-elle ?, ou encore, y a-t-il une contradiction entre liberté et déterminisme ? 

Autre type d’exemple : après le film, la série. Beaucoup plus compliqué comme type d’exemple, puisqu’il y a autant de séries que de goûts, et que vous pouvez précisément citer celle que le correcteur aura détesté… Alors pour éviter des imprudences, deux séries labellisées Education nationale The Wire dont on vient d’entendre un extrait, ou plus récent : Games of thrones. 

Le ou la correctrice aura beau détester les séries, il ou elle aura forcément vu ou entendu parler d’une des deux. The Wire et Games of thrones sont les séries à convoquer en cas de sujet politique ou culture (et il y en a forcément un). Enseignée à Harvard ou vantée par les chefs politiques, l’une et l’autre, parce qu’elles soulignent inégalités sociales et conquête du pouvoir, permettent d’éclairer des sujets comme : la justice est-elle seulement une question de lois ? La politique est-elle l’affaire de tous ? Ou : Le pouvoir doit-il se conquérir ? 

Autre exemple, enfin : David Bowie. C’est le chanteur reconnu par les profs de philosophie (plus que la variété française type Claude François ou le gangsta-rap). 

Avec Bowie et ses chansons, se posent les questions sur le sujet, l’art ou la morale : qui suis-je ? (on sait que Bowie s’est inventé des identités multiples) OU l’artiste est-il maître de son œuvre ? (on sait qu’il a mis en scène la naissance et la mort de ses personnages…). 

Les exemples ne tombent jamais du ciel et les profs qui disent que tout exemple, tant qu’il est bien défendu, est bon, je n’y crois pas (Truffaut fera toujours meilleur effet que Fast and furious), mais prévoir tout en se détendant, un exemple nous sauve toujours de la panique le jour J. 

Extraits : 

-le film : Matrix des Wachowski

-les séries : The Wire et Games of thrones

-la chanson : Life on Mars de David Bowie 

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......