LE DIRECT
Calanque entre Cassis et Marseille, vue sur la Méditerranée

La Méditerranée, une région (pas) comme les autres

5 min
À retrouver dans l'émission

Comment penser une région et en région ? Exemple avec la Méditerranée d'Homère, de Camus et d'Elena Ferrante...

Calanque entre Cassis et Marseille, vue sur la Méditerranée
Calanque entre Cassis et Marseille, vue sur la Méditerranée Crédits : mmac72 - Getty

Cap sur la Méditerranée grâce à cette excellente collection des éditions Mercure de France, Le goût de…, dans laquelle paraît donc Le goût de la Méditerranée.
Souvenez-vous, il y a quelques jours, je me demandais si une philosophie locale était possible : une philosophie de la région, une philosophie en région ou sur une région.
Oui, c’est possible, car comme le prouve cette petite anthologie sur la Méditerranée : dans un territoire particulier, peuvent s’éprouver des concepts, des systèmes, des affects universels, et d’un territoire, peut se tirer une pensée.
Mais comment cette pensée extraite d’un territoire particulier, singulier, peut-elle être universellement reçue, comprise ?
C’est ce que soulève, en creux, ce recueil de textes sur la Méditerranée…

Autonome... mais pas complètement 

Qu’est-ce que la Méditerranée ? Tout simplement, une mer d’un peu moins de 3 millions de kilomètres carrés, loin derrière le Pacifique ou l’Atlantique, comme le rappelle Jacques Barozzi à qui l’on doit cette anthologie.

Mais est-ce si simple ? Est-ce seulement une mer ? A découvrir tous ces textes, la Méditerranée semble avoir été plus qu’un lieu de passage, de circulation ou d’échanges commerciaux… : décor de batailles ou d’exploration, la Méditerranée a vu se déployer les esprits, l'imagination, mais aussi les affrontements les plus violents ou les partages les plus forts.
C’est que cette mer est à la fois : littéralement « la mer du milieu », frontière avec l’Orient, et le lieu des origines, celle de la naissance de l’Occident.
Ce faisant, la Méditerranée met au jour ce problème récurrent du territoire ou de la région : sa dimension autonome, autarcique même, et pourtant le fait qu’elle soit toujours dépendante d’un autre, d’une région voisine, alliée ou ennemie.
Comment comprendre cela : ce fait qu’une région n’a d’existence que par elle-même mais pas sans les autres pour autant ?

Identité fluide Vs. identité figée

À chaque lieu, son imaginaire, ses auteurs : la Méditerranée évoque ainsi Homère, Cervantes et l’Espagne, Jean Giono et la Provence ou Amin Maalouf et Beyrouth, et bien sûr : Camus et l’Algérie…
Des villes et des îles, chaque région se décline et se décompose en une multiplicité de localités. Du local au très local, la Méditerranée, comme tout territoire, est une mosaïque qui propose pourtant un visage cohérent, un esprit homogène mais pas identique.

De là, se transforme, grâce à la région, et à cette Méditerranée, l’idée de l’identité, pas figée mais fluide.
C’est vrai qu’à l’heure actuelle, il est assez attendu de promouvoir contre les crispations identitaires une autre idée de l’identité : identité mouvante, composite, capable de métamorphoses. L’histoire de l’Europe le permet, celle de la Méditerranée aussi.

Mais jusqu’où ? Jusqu’où peut-on défendre l’identité fluide contre l’identité crispée ? La question est là avec la région et la Méditerranée : comment être attaché à un territoire sans s’y enraciner, avec l'autre ?

De la région à l'homme

L’exemple d’Elena Ferrante est intéressant : dans sa saga, L’amie prodigieuse, elle décrit un Naples des quartiers pauvres au milieu des années 60. Odeurs, amitiés, couleurs, bagarres : c’est un échantillon de Méditerranée, autant décor que territoire, autant passage qu’habitat, autant zones de guerre que de communion.
Cette histoire d’amitié qui a plu à des millions de lecteurs révèle que toute région connaît cette tension fondamentale : être à soi mais rien sans l’autre, être ancré dans une terre mais sans vouloir s’y réduire. Cette tension est aussi celle de toute personne essayant de se définir, rejoignant, comme le dit ainsi Paul Valéry dans ses Inspirations méditerranéennes, l’idée que la Méditerranée a vu s’édifier l’homme dans un repli mais aussi dans une élévation…

Bibliographie

Le goût de la MéditerranéeJacques BarozziMercure de France, collection Le Petit Mercure, 2019

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......