LE DIRECT
Simone de Beauvoir chez elle en 1968
Épisode 2 :

Qui êtes-vous Simone de Beauvoir ?

6 min
À retrouver dans l'émission

De Simone de Beauvoir, figure omniprésente, on peut avoir une idée, même vague et réductrice : le féminisme, le Paris de Saint-Germain, Jean-Paul Sartre... Ou plus précise : "Le Deuxième Sexe", l'après-guerre et l'existentialisme... Mais finalement, que sait-on vraiment de Simone de Beauvoir ?

Simone de Beauvoir chez elle en 1968
Simone de Beauvoir chez elle en 1968 Crédits : Jacques Pavlovsky/Sygma - Getty

Simone de Beauvoir (1908-1986) est sans cesse convoquée, le et relue, mais aussi critiquée avec les mouvements féministes. Jusque là, il n'y avait pas encore eu de Que sais-je (éditions puf) consacré à la philosophe française. C'est chose faite, grâce à Éric Touya de Marenne.
Que sait-on vraiment de Simone de Beauvoir ? Qui l'a vraiment lue, de sa Morale de l'ambiguïté à La Force de l'âge ?

Alors que l'on pose beaucoup, et même trop, la question de savoir en quoi "lire tel ou tel philosophie peut nous aider aujourd'hui ou au quotidien", l'occasion est ici donnée de revenir à elle-même.
Alors, qui êtes-vous Simone de Beauvoir ?

Elle-même comme une autre 

Comment revenir à Simone de Beauvoir pour elle-même sans la ramener à un autre qu’elle-même ? Est-ce possible, est-ce même en accord avec sa pensée ? L’autre, autrui, semble pourtant au cœur du projet philosophique de Simone de Beauvoir. 

Dès les premières lignes de ses Mémoires d’une jeune fille rangée, on entend cette attention portée à l’autre qui va préfigurer la suite de ses réflexions : Le Deuxième Sexe sera ce plaidoyer pour ne plus penser la femme comme "l'Autre de l’homme", ou alors pour revaloriser cet Autre, la fiction sera le lieu d’exploration et de construction de figures singulières et autres, enfin l’engagement politique (en Amérique, en Algérie ou au MLF) sera le passage à l’acte vers cet autre. 

Faut-il alors lire Simone de Beauvoir non pas pour elle-même mais pour ce qu’elle dit des autres et de l’autre ? Ou mieux, faudrait-il la lire comme ce soi qui se met toujours à la place des autres, soi-même comme un autre pour reprendre la fameuse expression de Paul Ricœur ? Comme ce Que sais-je se propose d’aller au-delà et en deçà du Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir, je propose d’aller voir l’autre Simone de Beauvoir, celle qu’on ne connaît moins ou pas… 

Une autre Simone de Beauvoir

Savez-vous par exemple qu’elle a rompu avec la foi à l’âge de 14 ans, qu’elle a écrit un roman sur un homme immortel (Tous les hommes sont mortels, 1946), que les premiers extraits du Deuxième Sexe ont été publiés dans Paris Match (alors que le Vatican le classait dans sa liste des livres interdits) et que c’est sa rencontre avec Soljenitsyne qui lui a fait ouvrir les yeux sur le régime stalinien ? Quant à sa philosophie, deux choses se dégagent clairement : 

  • d’une part, qu’il était plus intéressant de la faire dialoguer avec Merleau-Ponty qu’avec Sartre, en ce qui concerne notamment sa réflexion sur le corps, Beauvoir prônant l’idée d’être un corps et non celle d’avoir un corps, 
  • et d’autre part, que toute sa morale s’enracinait dès l’un de ses premiers textes, peu connu, Pyrrhus et Cinéas (1944) dans tout un rapport à la violence, avec un double enjeu : désamorcer les rapports de force et d’aliénation que l’on subit et se demander toujours la violence que l’on met en œuvre pour atteindre ses fins. 

De l'autre à soi et inversement

C’est bien là, à travers l'idée d'aliénation et de violence, que l’on retrouve le rapport à l’autre… Cette autre Simone de Beauvoir, cette Simone de Beauvoir peut-être moins connue, nous révèle combien être soi se fait toujours dans un rapport à l’autre, un autre que soi ou un autre que l’on a en soi. 

C’est ainsi que quand elle parle d’elle-même, dans ses récits autobiographiques ou en entretiens, on sent cette démarche d’une quête de soi libéré de toute aliénation, cette volonté de démêler chez elle ce qui relève d’un choix et d’un déterminisme, mais on sent aussi comment cette quête d'elle-même a pu résonner chez d’autres qu’elle-même, ou comment une autre nous fait devenir nous-mêmes… 

Bibliographie

Simone de BeauvoirÉric Touya de Marennepuf, collection Que sais-je ?, 2019

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......