LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
De nombreux activistes écologistes demandent la fin de l'exploitation du charbon.

La mort annoncée du charbon

3 min
À retrouver dans l'émission

Partout dans le monde, la montée en puissance de la préoccupation écologique sert d'accélérateur à la mort programmée du charbon. Si un monde sans houille serait moins émetteur de gaz à effet de serre, cette transformation radicale doit être réfléchie afin d'éviter des désastres sociaux.

De nombreux activistes écologistes demandent la fin de l'exploitation du charbon.
De nombreux activistes écologistes demandent la fin de l'exploitation du charbon. Crédits : Roberto Pfeil - Getty

Il est temps de se débarrasser du charbon, "Time to make coal history", c’est le titre d’un article paru dans The Economist, un vœu qui appelle à sortir d’une économie fondée sur les énergies fossiles. 

Si l’utilisation du charbon de bois pour le chauffage domestique est ancienne, un nouvel enthousiasme fait du charbon de terre une promotion inédite au cours du XIX siècle industriel et devient le symbole du progrès comme le rappelle François Jarriges dans l’Histoire du monde au XIXe siècle. Lors de la première Exposition universelle de 1851 à Londres, un gigantesque  bloc de charbon de 24 tonnes est exposé à l’entrée du Crystal Palace à côté d’une statue géante de Richard Cœur de Lion. Mais cette nouvelle dépendance au charbon inquiète déjà aussi : il est facile d’accès et abondant mais à quel point ? Le carburant de la modernité alimente les innovations phares : le train, la navigation à vapeur, l’industrie, la chimie, l’éclairage. 

Les États-Unis et l’Europe se hérissent de hauts-fourneaux, des régions entières s’y consacrent, construisant une nouvelle identité territoriale et la croissance du peuple de la mine qui fréquente chaque jour les sous-sols pour en extraire le charbon.

Aujourd’hui c’est en Asie que l’ère du charbon bat son plein.

L’Inde et la Chine, comme l’Europe auparavant, en sont d’importants producteurs et consommateurs. Une évolution asymétrique aujourd’hui contestée à l’heure des responsabilités face au dérèglement climatique. Si les discussions vont bon train pour sortir de cette dépendance au charbon à l’échelle mondiale, son abandon progressif, on le sait, est synonyme d’un traumatisme de grande ampleur lorsque les mineurs se retrouvent brutalement sans emploi. 

La fin des gueules noires hante toujours l’histoire de France et si les corons sont devenus les  objets d’un patrimoine à succès le risque de voir un tel drame social se reproduire à l’échelle de la population de la Chine et de l’Inde ne peut être évacué au risque de tensions politiques dont le Pays de Galles, le Nord de la France ou la Virginie occidentale gardent un souvenir cuisant.

Si l’ère du charbon pourrait toucher à sa fin dans les pays qui l’exploitent encore massivement, une autre fin reste à inventer pour éviter que l’histoire ne se répète mais cette fois-ci à l’échelle de nations dont les populations se compte en milliard.

Liens :

The Economist, Making coal history, 05/12/2020. (traduit par Courrier International)

Sylvain Venayre, Pierre Singaravélou (dir.), Histoire du Monde au XIXe siècle, Fayard, 2017.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......