LE DIRECT
Capture d'écran de la chaîne Youtube "Nota Bene" de Benjamin Brillaud.

Youtube, la jungle de l'Histoire ?

4 min
À retrouver dans l'émission

Depuis six ans environ, les chaines de vidéastes férus d’histoire se multiplient et on trouve sur Youtube toutes sortes de propositions. Anaïs Kien revient sur un phénomène en forme de raz-de-marée et tente de se frayer un chemin à travers cette jungle dense... pour aider à s'y retrouver.

Capture d'écran de la chaîne Youtube "Nota Bene" de Benjamin Brillaud.
Capture d'écran de la chaîne Youtube "Nota Bene" de Benjamin Brillaud.

Plus ou moins mises en scène, ces vidéos amateurs, tournées face caméra dans un salon ou une chambre rencontrent un succès fou. 

Et des vétérans comme Benjamin Brillaud de la chaîne Nota Bene peuvent accumuler jusqu’à un million d’abonnés, des chiffres à faire pâlir d'envie les chaînes ou les plateformes payantes. 

Pour les trouver, ni programmes TV ni de newsletter d'une république des Youtubeurs d’histoire, on les déniche plutôt par hasard, coincés entre un documentaire piraté et un tuto de bricolage. Alors affrontez la jungle ! Trouvez deux ou trois chaînes Youtube à votre goût et suivez leurs conseils éclectiques : pour une fois ce n’est pas un algorithme qui dirige votre navigation. On commence par regarder une vidéo parce qu’elle traite d’une de nos marottes : le Seconde Empire, les Vikings ou la Révolution russe. Et une fois convaincus par leurs animateurs, on se laisse porté vers des sujets moins familiers. 

Chaque vidéaste démarre sur un créneau, puis celui-ci évolue avec le temps. Manon Bril de la chaine C’est une autre histoire par exemple a commencé par décrypter les mythes gréco-romain avant de se diversifier. L’émission du médiéviste Julien Théry La Grande H  propose des entretiens avec des historiens spécialistes de toutes les époques, tandis que Confessions d’histoire met en scène une fois par an les confidences en costume des grands personnages du Moyen-Age. Vous trouverez aussi un grand nombre de clones de Stéphane Bern se baladant dans les jardins de divers châteaux tout en contant la vie merveilleuse de têtes couronnées défuntes...

Alertés par le succès de ces nouveaux passeurs, des institutions, associations, musées et offices du tourisme y ont vu un bon moyen d’atteindre ou de sensibiliser de nouveaux publics, plus jeunes, en passant des commandes parfois approximatives. A commencer l’année dernière par Tibo in shape, qui n’avait pas particulièrement montré de goût pour l’histoire jusque-là dans ses vidéos de crossfit - de sport donc - son slogan étant plutôt "Enorme et sec !". Une âme probablement bien intentionnée mais peu familière de son œuvre a eu l’idée étonnante de lui commander une vidéo sur l’extermination des juifs d’Europe à Auschwitz. Je ne vous la conseille pas, la maladresse du ton et du propos ont déjà été largement commentés sur le Net. Et Tibo in shape est depuis retourné à ses haltères.

A quels Youtubeurs se fier ?

Si ces Youtubeurs d’histoire ne sont pour la plupart ni enseignants ni chercheurs, quelques indices permettent néanmoins d’apprécier leur talent de vidéaste mais surtout la qualité de leur travail de documentation préalable. Fuyez les chaines qui gomment la conflictualité du savoir, ne citent jamais un historien ni une archive, ne mentionnent jamais aucune référence bibliographique. On peut être divertissant sans planer au-dessous du niveau de la recherche et l’humour n’empêche pas une certaine rigueur. 

A ce titre, je mentionnerais le talent de Clothilde Chamussy qui anime Passé Sauvage, une chaîne d’archéologie particulièrement réussie qui jongle allègrement avec l'oeuvre d’Alain Testart, de Pierre Bourdieu ou encore de Michelle Perrot. Maline, elle aborde même - avec son confrère DirtyBiology - des sujets délicats comme "l’erreur fatale" commise par l’humanité lorsqu’elle invente l’agriculture ! Ainsi, les meilleurs Youtubeurs font preuve d’une érudition partageuse et pratiquent la mise en commun des disciplines avec une fluidité déconcertante, s’invitant les uns les autres sur leurs chaînes respectives pour éclairer l’explosion des inégalités sociales à l’âge du fer ou le décryptage de l’épisode de la bataille des bâtards dans Game of Thrones

L'équipe
Production
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......