LE DIRECT
Lee Yong-soo,  sud coréenne, ancienne "femmes de réconfort" au service de l'armée impériale japonaise, livre un combat pour recevoir des excuses du gouvernement japonais. (Photo :  Gary Friedman )

"Femmes de réconfort" : du discours hygiéniste de l'esclavage sexuel à la condamnation du gouvernement japonais

3 min
À retrouver dans l'émission

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close