LE DIRECT
Portrait daté du 26 novembre 1955 du pape Pie XII, Eugenio Pacelli

Que peut-on attendre de l’ouverture des archives du Vatican ?

4 min
À retrouver dans l'émission

L’année dernière, le pape François déclarait : "L’Eglise n’a pas peur de l’histoire". Et, alliant le geste à la parole, annonçait la prochaine ouverture des archives du pontificat de Pie XII (1939-1958), couvrant notamment la période de la Deuxième Guerre mondiale. Une promesse tenue depuis hier.

Portrait daté du 26 novembre 1955 du pape Pie XII, Eugenio Pacelli
Portrait daté du 26 novembre 1955 du pape Pie XII, Eugenio Pacelli Crédits : STAFF / INTERNATIONAL NEWS PHOTOS (INP) - AFP

Les archives secrètes du pontificat de Pie XII (1939-1958) sont désormais ouvertes à la consultation des chercheurs... enfin par groupes de 14 seulement, et dans la petite salle de consultation. La liste d’attente est donc longue pour se plonger dans les mètres linéaires concernés. Malgré tout, c’est un événement et la promesse peut-être d’y voir plus clair sur le mutisme de Pie XII face au nazisme.

Pie XII ou la neutralité vaticane à l'épreuve du nazisme

Pape de 1939 à 1958, la personnalité d'Eugenio Pacelli a nourri de nombreuses polémiques sur son attitude pendant la Deuxième Guerre mondiale. Ambassadeur de la papauté en Allemagne dans les années 1930, il assiste à l'arrivée d'Hitler au pouvoir et rédige en 1937 au nom du pape Pie XI une encyclique critique intitulée Mit brennender Sorge (Une brûlante inquiétude), immédiatement interdite par le régime nazi. Devenu pape en 1939, il se contentera d'un message laconique à l'occasion des célébrations de Noël en 1942, évoquant le sort de centaines de milliers de personnes innocentes "vouées à la mort ou à une extermination progressive" sans toutefois nommer de coupables. 

Depuis les accords du Latran en 1929, la cité du Vatican est un pays neutre et, de ce fait, le pape a un devoir de réserve sur la politique internationale. Plus personne ne lui demande sa bénédiction pour partir en guerre et lui-même n’appelle plus à la croisade. Mais une fois posé ce principe de neutralité, comment comprendre l’absence totale de condamnation des crimes du nazisme et du génocide des Juifs d’Europe ? Il est peu probable que les réponses se trouvent dans ces archives moyennement secrètes depuis leur publication partielle en 1981. 

Un accès aux archives qui met fin à plusieurs décennies de fantasmes...

L’ouverture pleine et entière de ces fonds secrets met un terme aux soupçons de dissimulation qui entourent cette période trouble, rendue sulfureuse dans les années 1960 lorsque l’art s’en est emparé pour dénoncer l’attitude de l’église catholique face à Hitler. En 1963, la première du Vicaire, la pièce de Rolf Hochhuth mettait le feu aux poudres, une odeur de soufre ravivée en 2002 par Amen de Costa Gavras qui adaptait librement le même texte, avec Mathieu Kassovitz dans le rôle d'un nonce apostolique indigné par l’inaction de sa hiérarchie face à l’inhumanité de l’idéologie nazie. 

... et marque le début d’un travail scientifique

Les publications sont déjà nombreuses sur l’attitude de Pie XII pendant la Deuxième Guerre mondiale et l’interprétation communément admise analyse les choix du pape comme une manière de préserver l’église catholique et ses fidèles face à l’anti-catholicisme de certaines franges du nazisme et la menace du communisme à l’Est. Un équilibre géopolitique discutable qui se poursuit bien après la guerre, après la découverte des camps de concentration puisque Pie XII reste pape jusqu’à sa mort en 1958. Si l’on n’attend pas de grandes révélations de l’ouverture par le Vatican de ces archives, on ne peut que saluer un accès libéré à des documents outrageusement fantasmés depuis soixante ans, pour commencer à en faire l’histoire. 

par Anaïs Kien 

Pour plus d'informations : 

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  

Bibliographie

Pie XII

Pie XIIPierre MilzaFayard, 2014

L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......