LE DIRECT
Planche issue de la BD "300 000 ans pour en arri­ver là" de Grégory Jarry et Otto T.

Détox agricole

4 min
À retrouver dans l'émission

Aujourd’hui, dans le Journal de l'Histoire, il sera question d’une tendance qui se développe auprès de ceux qui s’intéressent à l’histoire et à l’environnement, et qui passe par une Détox agricole.

Planche issue de la BD "300 000 ans pour en arri­ver là" de Grégory Jarry et Otto T.
Planche issue de la BD "300 000 ans pour en arri­ver là" de Grégory Jarry et Otto T. Crédits : éditions FLBLB

Les théories du complot se déchaînent autour de la personne de Greta Thunberg, mais elle n’est pas seule ni la première, loin de là, à tirer le signal d’alarme quant aux activités humaines et à leur impact sur la santé de notre planète, et, par conséquence, la nôtre. Du côté des passeurs d’histoire, on s’attache à comprendre les relations tendues qui impact sur le réchauffement de la planète mais aussi à une autre dimension sensible de notre époque : le travail et en particulier le travail agricole. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Une addiction à l'agriculture

Léo Grasset, l’animateur de la chaîne Youtube Dirty Biology, s’est concerté dans une série de deux vidéos avec sa colocataire de la chaîne Passé Sauvage, Clothilde Chamussy, pour remonter le fil de ce qu’il considère comme une addiction à l’agriculture. Parmi les figures qui ont contribué à construire les certitudes que nous entretenons sur notre mode de vie, il y a la conception selon laquelle notre ancêtre le chasseur cueilleur n’était qu’un être divagant désespérément dans la nature à la recherche de sa pitance.

L'agriculture n'est pas une découverte

L’avènement de l’agriculture c’est la condamnation du temps libre, la contrainte d’une logique d’accumulation, l’invention du pouvoir de ceux qui contrôlent les stocks et donc les moyens de subsistance des populations dont ils sont issus. Sur les traces de l’américain Jared Diamond, dans son célèbre ouvrage Effondrement, Léo Grasset montre que ce changement dans les méthodes d’approvisionnement n’a pas eu que des avantages.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L’agriculture n’est pas une découverte c’est une pratique universelle mais ponctuelle qui s’est installée et a pris de l’ampleur dans un contexte climatique favorable mais rien n’aurait été possible sans une nouvelle donne culturelle qui a changé les relations de nos très grands ancêtres. Un changement dans le rapport de l’humanité à la nature. 

Grégory Jarry et Otto T., déjà responsables d’histoires de la Révolution française, des colonies et de la conquête de Mars en bande-dessinée aux éditions FLBLB se sont lancés dans une histoire des possibles, une dystopie, intitulée 300 000 ans pour en arriver là. L’auteur et le dessinateur imaginent une guerre civile dont le butin se résumerait à une pluie de bouteilles d’eau en plastique dans un monde dévasté. Avec un regret : Homo sapiens est apparu il y a 300 000 ans, s’il avait pu prédire la suite, il n’aurait peut-être pas emprunté la route des champs.

Planche issue de "300 000 ans pour en arri­ver là" de Grégory Jarry et Otto T.
Planche issue de "300 000 ans pour en arri­ver là" de Grégory Jarry et Otto T.

par Anaïs Kien 

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......