LE DIRECT
 Étudiantes au Girton College de Cambridge, 1931.

Cambridge : des pétards contre les femmes savantes

4 min
À retrouver dans l'émission

La mixité au sein de la prestigieuse université de Cambridge en Angleterre ? C'est le sujet d'une exposition qui retrace l'histoire mouvementée de la présence des femmes dans ce temple de la connaissance, acquise de haute lutte, et la contestation dont elle a fait l'objet depuis le XIXe siècle.

 Étudiantes au Girton College de Cambridge, 1931.
Étudiantes au Girton College de Cambridge, 1931. Crédits : General Photographic Agency - Getty

A Cambridge, on croise beaucoup de vieux messieurs très soucieux des suites du Brexit et de l’éventuelle traversée du Coronavirus jusqu’aux îles britanniques. On croise aussi de nombreux étudiants et étudiantes vacant à leurs occupations à pied ou en vélo sous la pluie torrentielle de saison. Un décor fantastique qui donne envie de reprendre des études derechef et une mixité qui fait envie entre les pelouses innombrables qui émaillent l’endroit. Pourtant, c’est bien ici qu’a ouvert une exposition sur l’histoire douloureuse de l’accès des femmes à ce temple de la connaissance : [The Rising Tide, women at Cambridge [](https://www.cam.ac.uk/TheRisingTide)_La marée montante. Les femmes à Cambridge]_ relate cette présence féminine... et la contestation dont elle a fait l'objet depuis le XIXe siècle. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Cambridge, lanterne rouge des universités en matière d'égalité H/F

Les premières femmes sont accueillies à Cambridge en 1869 mais sans toutefois avoir le droit d’en être diplômées. Comment une femme pourrait-elle prétendre à se voir reconnaître officiellement une quelconque compétence intellectuelle ? C’est ainsi jusqu’à la fin des années 1940, Cambridge sera la dernière université à accepter de diplômer ses étudiantes. La question se fait pourtant brûlante. En 1897, la proposition d’accorder des diplômes aux femmes déclenche une manifestation d’une agressivité étonnante de la part des étudiants masculins de première année. La jeunesse n’est pas toujours progressiste. Des douzaines d’œufs et de pétards accompagnent la mâle protestation contre ce qu’elle considère comme un scandale, c’est à dire l’égalité entre étudiants et étudiantes. Il était hors de question d'accorder à ces dernières des diplômes, et même de les accueillir dans la société étudiante sans chaperon, ni sans une permission d’assister aux cours, délivrée selon le bon vouloir du professeur. Une permission préalable était également requise pour accéder à la bibliothèque où sont disposés aujourd’hui les photos et les objets - parmi lesquels les fameux feux d’artifices vindicatifs de 1897 notamment - qui composent cette exposition. 

1897-1948-2019, trois dates clés pour l'intégration des femmes

Les femmes trouvent malgré tout le moyen d’en obtenir au Trinity College de Dublin. La première femme diplômée de Cambridge, c’est Elizabeth II qui n’avait pourtant pas usé ses fonds de culottes sur ses bancs. Un honneur royal peut-être, mais un coup de canif bien senti à la valeur de ces diplômes si chèrement gagnés par toutes les autres femmes qui, elles, y étudiaient sans reconnaissance depuis quatre-vingt ans. L’élection inédite, en 2019, de femmes, Dame Sally Davies et Sonita Alleyne, respectivement à la direction de Trinity College et de Jesus College, n’est probablement pas étrangère à l’organisation de cette exposition qui valorise de nombreux parcours féminins à Cambridge, histoire d’en finir avec le souvenir de cette manifestation de 1897 et de ses pétards discriminatoires. 

par Anaïs Kien 

Pour plus d'informations : 

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......