LE DIRECT
Rallye de l'indépendance écossaise 2018

L’histoire européenne de l’Ecosse et la tentation indépendantiste sur fond de Brexit

4 min
À retrouver dans l'émission

Les liens qu'entretient l’Ecosse avec le continent européen s'écrivent depuis 7 siècles. Un motif de plus au rejet du Brexit ?

Rallye de l'indépendance écossaise 2018
Rallye de l'indépendance écossaise 2018 Crédits : Azerifactory

Parmi les contrariétés liées au Brexit, il y a la frontière d’Irlande, bien sûr, la pêche, évidemment, et l’intégrité du Royaume Uni lui-même qui mise pourtant beaucoup sur les forces vives de son île et du Commonwealth pour surmonter la rupture. Car le Brexit et l’épidémie de Covid 19 boostent l’indépendantisme écossais. Depuis six mois les sondages sur la question sont majoritairement favorables à la sortie du Royaume Uni. Une constance jamais vue, si l’on considère qu’en 2014 un référendum sur la question s’était soldé par une victoire franche CONTRE cette séparation. La Première ministre nationaliste Nicola Sturgeon avait prévenu au moment du vote favorable au Brexit en 2016, c’est aux Écossais de décider de leur destin, qu’il se poursuive à l’intérieur ou à l’extérieur du Royaume britannique.  

Écouter
21 sec
Nicola Sturgeon, première ministre écossaise veut être autorisée à organiser un nouveau référendum après la victoire des nationalistes aux élections générales. 19/12/2019

On l’aura compris, il n’y a pas d’allergie générale à l’Europe en Ecosse, loin de là. Parmi les Bruce, les Wallace, les Macbeth, et les highlanders, on représente souvent les Écossais comme le Britannique qui a des arrière-pensées, le sujet critique de la reine qui pourrait sans trop de difficulté la trahir au besoin. Cela s’est d’ailleurs produit très souvent au profit des Français. Cette solidarité historique s’est maintenue pendant près de trois siècles en passant par la Guerre de Cent ans jusqu’en 1560 avec pour objet transitionnel fondateur de cette affection diplomatique : la crainte commune de l’Angleterre, pour ne pas parler de haine profonde parfois.  

Écouter
5 sec
Extrait de BRAVEHEART, film de Mel Gibson (1995)

Un véritable trafic de princesses à l’époque moderne, et de nombreux mariages sont orchestrés dans cet élan pour enjamber l’affreux ennemi et lui faire sentir que l’étau pourrait se resserrer si nécessaire. Une alliance peu féconde du point de vue politique et militaire puisqu’au terme de cet Auld Alliance, la Vieille Alliance, les Écossais adoptent la Réforme et donc une attitude religieuse conforme à la volonté de la Couronne anglaise. La proximité politique entre Français et Écossais se poursuit malgré tout et les liens informels restent forts. Les rois de France ont une garde rapprochée écossaise jusqu’à la Révolution française et notre monarchie disparue soutient la grande révolte jacobite de 1746 après avoir soutenu les guerres d’indépendance écossaises des XIIIe et XIVe siècles. C’est encore un échec, mais les liens persistent dans l’adversité malgré la victoire anglaise et malgré l’instauration de sa souveraineté sur l’Ecosse à partir de 1707.  Les jacobites survivants, et de rang suffisant, trouvent refuge à la cour de Louis XIV. Bref les liens entre la France et l’Ecosse sont profond depuis près de sept siècles mais cela n’explique pas totalement leur attachement à l’Union européenne dont il est question en ce moment, même si les Français aiment qu’on les aime parce qu’après tout ça n’est pas si fréquent.

Écouter
14 sec
Extrait du Macbeth de Verdi dirigée par Daniele Gatti à la tête de l'Orchestre National de France (2015)

L’Ecosse entretient des relations soutenues avec le continent depuis près de sept siècle avec les pays scandinaves et les Etats protestants et cette proximité se fait un des précieux leviers diplomatiques pour faire pression sur le Royaume Uni afin qu’elle prenne part aux deux guerres mondiales. Le général De Gaulle déclare avec pertinence en 1942 que l’alliance avec l’Ecosse est « la plus vieille alliance au monde ». Une relation décrite avec précision dans l’article de Sabrina Juillet-Garzon dans le numéro 49 de la revue L’Esprit du Temps.

L’histoire européenne de l’Ecosse déploient des liens diplomatiques structurants dans l’histoire longue de l’Europe, une constance peut-être encore déterminante aujourd’hui dans les négociations du Brexit. Le gouvernement écossais demande un nouveau référendum sur l’indépendance pour 2021.

Article : L’ Écosse : une Nation plus européenne que britannique ? Les liens privilégiés de l’Écosse avec l’Europe et leur affirmation au XVIIe siècle, Sabrina Juillet Garzon, Dans Outre-Terre 2016/4 (N° 49)

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......