LE DIRECT
 Émeutes de Kenosha dans le Wisconsin-24/08/2020

Emeutes raciales aux États-Unis : le temps long de l’histoire

3 min
À retrouver dans l'émission

Alors que la ville de Kenosha dans le Wisconsin est secouée par un nouvel épisode de violences policières visant la communauté africaine-américaine, retour sur les émeutes raciales de Chicago à travers le récit qu'en faisait le journaliste Carl Sandburg dans le Chicago Daily News en 1919.

 Émeutes de Kenosha dans le Wisconsin-24/08/2020
Émeutes de Kenosha dans le Wisconsin-24/08/2020 Crédits : SCOTT OLSON /Getty Images via AFP - AFP

C’est à Kenosha dans le Wisconsin qu’un nouvel épisode de violence policière a déclenché mouvements d’indignation et pillages dans les rues cette semaine. En pleine campagne présidentielle, les États-Unis ne se sortent plus de leurs divisions raciales.

A côté des figures historiques de Martin Luther King et de Malcolm X, incontournables, se côtoient un renouvellement du sujet dans la fiction populaire sur la montée des tensions intercommunautaires : de nombreuses dystopies en série apparaissent sur les chaînes et les plateformes, de l’adaptation du roman de Philip Roth en série, The plot against America, à Penny Dreadfull : Los Angeles sur les conditions de vies des latino-américains aux États-Unis et la tentation nazie de l’entre-deux-guerres du côté de ses ressortissants allemands. Cette liste de divertissements imprégnés par les conflits interraciaux a commencé l’année dernière avec la suite des Watchmen qui, dans son univers de fantasy imaginait une justice américaine qui aurait reconnu ses failles en attribuant des réparations aux descendants des victimes du massacre de Tulsa en 1921. Des réparations loin de réparer les vivants, se livrant à une guerre toujours plus sanglante entre la terre et mars.  

Une indignation légitime, un couvre-feu, les premiers morts, des commerçants et des habitants effrayés, le climat à Kenosha répond à un scénario bien connu car ces émeutes raciales ont une histoire trop longue que nous rappelle un ouvrage traduit en français près d’un siècle après sa publication. Ce livre, c’est le recueil d’une enquête menée par le journaliste Carl Sandburg après les émeutes raciales de Chicago en 1919 dans le Chicago Daily News.

Le levier du soulèvement : une baignade qui a mal tourné en plein mois de juillet sur une plage du lac Michigan où des plaisanciers blancs ont dénié - à coups de pierres - à un groupe d’adolescents noirs le droit de se rafraîchir, leur rappelant une frontière invisible et pourtant bien réelle. Eugene Williams, 17 ans, voulant fuir ses assaillants tombe à l’eau et se noie. Un policier présent refuse d’arrêter le coupable clairement identifié et arrête un homme noir qu’il jugeait trop virulent dans l’expression de son indignation déclenchant plusieurs jours de bagarres et de manifestations de protestation dans les rues de la ville avec un bilan d’au moins 38 morts, dont une majorité d’hommes noirs. 

Carl Sandburg n’enquête pas sur les acteurs directs de cet événement mais œuvre en sociologue sur les conditions de vies à Chicago, l’ordinaire de la ségrégation, la formation en cours des ghettos noirs induits par les politiques de logement en passant par le racisme au travail et les lynchages, devenus courants après la Première Guerre mondiale.  

Un tableau d’époque sans exotisme temporel qui résonne toujours, un siècle plus tard, avec la nôtre.

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......