LE DIRECT
A droite Claude Levi-Strauss et à gauche, Roman Jakobson

Lévi-Strauss / Jakobson : la correspondance

5 min
À retrouver dans l'émission

Publiée ces jours-ci au Seuil, la correspondance entre le linguiste et l’anthropologue éclaire la genèse de l’un des courants intellectuels les plus féconds du XXe siècle : le structuralisme.

A droite Claude Levi-Strauss et à gauche, Roman Jakobson
A droite Claude Levi-Strauss et à gauche, Roman Jakobson Crédits : Photo by Keystone-France/Gamma-Keystone - Getty

La correspondance inédite entre Claude Lévi-Strauss et Roman Jakobson, qui vient d'être publiée incarne l'origine du courant structuraliste. 

Courant de pensée transdisciplinaire, le structuralisme est d’abord un outil méthodologique en sciences humaines et sociales, un paradigme invariant à définir derrière l’infinie diversité des langues, des systèmes de parenté, des mythes, des institutions politiques ou des habitudes alimentaires, qui leur confère du sens et à la fois se traduise en variations définies et observables, une matrice de la pensée symbolique, en quelque sorte. 

Le structuralisme se situe hors de la dimension historique – diachronique –, en sociologie il est en rupture avec le modèle biologique projeté sur les sociétés conçues comme des organismes vivants, et il a essaimé en psychanalyse, avec Lacan – « l’inconscient est structuré comme un langage » – dans la sémiotique de la culture chez Roland Barthes ou l’histoire des idées et des systèmes de représentation chez Foucault ou le marxisme d’Althusser, au point de former une nébuleuse aux contours mal définis.

Le structuralisme, tout entier dans la rencontre entre ces deux hommes

Privilégiant la totalité ou le système par rapport à l’individu, les relations par rapport à l’élément isolé, il permet par exemple de décrypter les relations de parenté comme une grammaire. C’est pourquoi, dans leur éclairante préface, Emmanuelle Loyer – biographe de Lévi-Strauss – et Patrice Maniglier – philosophe des signes – insistent sur le fait que :

Le structuralisme est tout entier dans la rencontre entre ces deux hommes, ou plus exactement dans la déclaration d’équivalence de ces deux pratiques, la linguistique de Jakobson et l’anthropologie de Lévi-Strauss.

En avançant dans la lecture de leur correspondance, on a même le sentiment d’être au cœur du réacteur qui produisit la fusion entre ces disciplines.

Et ce, dès ses moments inauguraux, marqués par le doute, voire le découragement. Dans sa lettre du 7 juillet 1942, Lévi-Strauss confie son « désespoir » devant l’immense corpus rassemblé des appellations de parenté.

Jusqu’à présent, je me suis attaqué à des systèmes qui paraissaient contradictoires aux ethnographes, mais qui étaient logiques pour les indigènes : il n’était pas facile de démontrer que les indigènes avaient raison. Maintenant je travaille sur des systèmes (Nouvelles Hébrides) qui sont considérés comme contradictoires, et par les ethnographes, et par les indigènes eux-mêmes qui les utilisent ! Ceux-ci sont les premiers à en souligner les irrégularités. Or celles-ci se reproduisent dans des systèmes de même type, mais isolés les uns des autres. Elles doivent donc avoir une raison, même si cette raison n’est pas raisonnable. Mais c’est un casse-tête affreux. Claude Lévi-Srauss

Le but de cette collecte des appellations de parenté est de dégager des règles, des « structures élémentaires » organisant la vie sociale, et l’apport de Lévi-Strauss est d’avoir montré que derrière ces systèmes, il y a, davantage que des principes de filiation, « des règles de mariage dont l’effet est d’organiser des cycles de réciprocité : un groupe ayant donné une femme à un autre à une génération récupérera une femme du même groupe au bout d’un certain nombre de générations », illustrant comment « échanger les femmes de telle sorte qu’il puisse se créer des relations d’alliance entre des groupes qui font dépendre leur reproduction les uns des autres ».

La phonologie de Jakobson comme modèle

Or, dans cet immense corpus mondial des relations de parenté, c’est le modèle de la phonologie de Jakobson qui lui servira de paradigme, en établissant « la liste des différences phoniques qui ont un caractère fonctionnel dans chaque langue ».

De même, apparenter « phonème » et « mythème » dans leurs variations respectives est au fondement de l’entreprise des quatre volumes des Mythologiques (Le cru et le cuit, Du miel aux cendres, L’origine des manières de table, L’homme nu). « L’analogie entre le mythe et le langage – résument les préfaciers – est donc le lieu de réalisation le plus tangible, le plus substantiel, le plus convaincant de l’existence du structuralisme. »

Des premières contrepèteries à l’analyse serrée de poèmes comme Le Réveil en voiture de Nerval, en passant par les contributions slaves au catalogue des termes de parenté, la correspondance est extrêmement vivante et témoigne d’une amitié unique entre les deux hommes.

Auto-dérision

Dans un autre volume, celui qui rassemble les lettres de Lévi-Strauss à ses parents et constituent un bel autoportrait, il parle aussi de son travail durant les années antérieures à New York. Le 14 juillet 1941, avec une honnêteté intellectuelle qui le dispute à l’auto-ironie – je cite « Ma vie est extrêmement calme, je dirai même monotone et presque ennuyeuse, n’était l’attraction permanente que constitue New York ; j’espère au moins en tirer le bénéfice de terminer cette étude sur les systèmes de parenté, qui est effroyablement difficile et inintéressante, qui sera tellement illisible que personne ne la regardera, mais qui a une telle allure de sérieux et de technicité qu’elle me vaudra beaucoup de considération. » Il s’agit d’une première mouture de ce qui deviendra sa thèse sur Les structures élémentaires de la parenté, l’une des bibles du structuralisme…

Par Jacques Munier

Chroniques

6H45
10 min

Les Enjeux internationaux

Union européenne. Comment relancer sans bloc moteur ?
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......