LE DIRECT

Repères perdus, cartes brouillées

3 min
À retrouver dans l'émission

Durant toute cette semaine de Noël , Emilie Chaudet remplace Jacques Munier. ..

Aujourd’hui, on parle perte de repères au sens figuré comme on s’en doute, mais aussi au sens propre.

Oui, on se sent perdu dans les journaux aujourd’hui. La période que nous traversons en ce moment, est propice à ce chamboulement des repères. Ca commence par les mots de Jean-Marie Delarue dans le Monde , "Portons un autre regard sur l’Etat d’urgence". Tout le débat autour de cette question montre bien à quel point notre gouvernement n’a pas fini de brouiller les cartes sur la scène politique. L’ancien contrôleur général des lieux de privation de liberté confie dans cette tribune sa perplexité : «Il est de plus en plus difficile écrit-il de saisir, entre la gauche et la droite, quelques différence que ce soit en matière de sécurité.» Jean-Marie Delarue qui fait aussi état dans ce papier de son incompréhension quant aux rapports que la police entretient avec la population. Son inaccessibilité le soir du 13 novembre, sa distance les jours d'après, voir sa capacité d'intimidation, des facteurs qui selon l'ancien haut fonctionnaire risquent de se révéler contre productive dans la prévention du terrorisme.

Et il n’y a manifestement pas que Jean-Marie Delarue qui semble perdu ces temps-ci Emilie

Lenaïg Brédoux et Mchel Deléan publient, sur Mediapart, un avis de recherche pour retrouver Christiane Taubira. Qu’est devenue l’icône de la gauche à l’époque du mariage pour tous ? De quelle voix peut-elle, devrait-elle se faire entendre, ces temps ci, en tant que gardienne de la constitution? Les deux journalistes précisent que Christiane Taubira n’a été à l’origine ni de la prolongation de l’Etat d’urgence ni de la proposition d’une nouvelle loi antiterroriste. Ses proches, selon cet article, la disent même opposée à ces décisions, notamment sur la question de la déchéance de nationalité. Une garde des sceaux qui est en fait devenu selon les deux journalistes, « un symbole de l’évolution de cette présidence, Christiane Taubira, égérie flamboyante de la gauche, est en passe de devenir une figure silencieuse, cantonnée au rang de ministre des victimes et de la poésie, celle qui ne gagne plus ses batailles mais ne démissionne pas." La ministre de la justice n’a donc pas disparu de la carte, mais elle s’y fait incontestablement plus discrète.

Autre carte, autre territoire Emilie, s’il y en a une qui ne risque pas de changer tout de suite, c’est celle de l'Espagne.

Oui, c’est Susana Beltran qui le laisse entendre dans une tribune paru encore une fois dans le Monde. Oui car l’autre percée des élections de dimanche dernier en Espagne, c’est celle du parti Ciudadanos, 4ème derrière Podemos, avec 14% des voix, pour ses premières élections générales. L’auteur de cette tribune est une députée du parti catalan appelle ici les institutions espagnoles à chercher ce qui les unit, pour ne pas laisser les députés séparatistes de Catalogne l’emporter sur la question de l’indépendance de cette province, une question, qui, dit-elle « appartient à tous les espagnols ».

Et pour finir sur une note plus légère, tout en restant sur la thématique de la carte géographique, on pourrait imaginer un monde qui ne nous surprenne plus, un monde où la carte ne serait plus le territoire. C’est ce qu’a fait le graphiste bulgare Yanko Tsvetkov avec son Atlas des préjugés , décortiqué dans Libération . Par exemple, le monde vu par un utilisateur de Facebook, dernière carte de l'ouvrage avec une terre du Moi omniprésente et centrale autour de laquelle gravitent la ville des chatons, le mont des potins et le stockage des pétitions, avec en-dessous le grand marécage de la NSA. Il s’agit d’un voyage dans le temps, plus que dans l’espace, d’anthropologie plus que de géographie pour son auteur qui répond aux question de la journaliste Catherine Calvet. Quand nos préjugés façonnent nos cartes mentales, les pertes de repères aussi se matérialisent. Des territoires plus ramassés sur eux- mêmes, avec souvent du vide autour.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......