LE DIRECT
Le laser européen XFEl, le plus puissant et le plus long du monde

Lancement à Hambourg du Laser Européen XFEL, le plus puissant laser du monde

11 min
À retrouver dans l'émission

Ce vendredi, on inaugurait à Hambourg le Laser Européen XFEL, un laser à électrons Libres et à rayons X, le plus puissant du monde. Porté par 11 pays européens, ce laser doit permettre un véritable bond en avant dans l'observation de l’infiniment petit.

Le laser européen XFEl, le plus puissant et le plus long du monde
Le laser européen XFEl, le plus puissant et le plus long du monde Crédits : ULRICH PERREY / DPA - AFP

Ce laser XFEL européen est un projet monstre, il a couté 1,5 milliard d'euros aux 11 pays qui l’ont financé, en tête des bailleurs on trouve l’Allemagne, suivie de près par la Russie qui a fourni 38 % des fonds. Andreï Foursenko, le plus proche conseiller scientifique du président Vladimir Poutine fait partie des invités aujourd’hui à Hambourg. Car l’enjeu est de taille : ce laser est aujourd’hui la plus grande et la plus puissante source de rayons X fabriquée par l'homme, et doit tout simplement de révolutionner l’étude du nanomonde. Les lasers à électron libre sont apparus en 1977, ils s'appuient sur un faisceau d'électrons à haute énergie. Celui de Hambourg fait partie de la quatrième génération de XFEL, qui implique un accélérateur linéaire (et non en anneau comme les synchrotrons, lasers de troisième génération), il s’étend sur 3 kilomètres et demi, et est constitué de plusieurs tunnels dont l’ un qui s’enfonce à 38 mètres dans le sol… c’est la taille de l’infrastructure qui lui confère ses qualités exceptionnelles.

Le maire de Hambourg inaugure le laser européen XFEL
Le maire de Hambourg inaugure le laser européen XFEL Crédits : Tobias SCHWARZ / AFP - AFP

Ce laser XFEL fonctionnera à la fois comme un super microscope et comme une super caméra. Les deux lasers XFEL les plus récents sont ceux de l’université de Stanford aux Etats Unis, construit en 2009 et celui de Sacla au Japon, qui l’a suivi de prêt. Ils émettent respectivement 120 et 60 flash par secondes, le laser de Hambourg lui en émet 27 000, deux cent fois plus, ce qui va permettre d'obtenir des images tout à fait nettes de phénomènes extrêmement rapides, à l'échelle nanométrique , atomique, moléculaire, dont n'avons aujourd'hui que des images assez floues . Puisque le laser va véritablement fixer la dynamique d'un électron d'une molécule à l'écran, à l'échelle temporelle même où cet électron ou cette molécule bouge.

Des millions de moustiques lâchés au Brésil pour limiter la propagation des virus de la dengue, du zika et du chikungyna

Un moustique Aedes Egyptis infectée par la wolbachia
Un moustique Aedes Egyptis infectée par la wolbachia Crédits : CRÉDITAPU GOMES / AFP - AFP

Trois virus et un seul responsable, le moustique Aedes Aegypti, qui prolifère dans les centres urbains très précaires et notamment dans les eaux stagnantes des favelas de Rio. Trois virus qui ont fait des ravages aux Brésil ces trois dernières années. Le pays a connu 91 000 cas de zika rien que pour l’année 2014 /2015, avec des conséquences lourdes, et notamment les naissances de nourrissons microcéphales chez les mères infectées pendant la grossesse. La dengue aussi, après avoir quasiment été éradiquée dans les années 50 a fait un retour inquiétant au brésil, depuis notamment la coupe du monde de 2014, quand l’afflux de touristes venus du monde entier, a permis le retour d’une des quatre souches du virus contre laquelle les Brésiliens n’étaient plus immunisés. Résultat : les cas de dengue ont augmenté de 550 % en 2015 dans le pays. Si depuis les deux virus ont un peu régressé ils restent des menaces sanitaires majeures. D’où ce programme baptisé « Eliminer la dengue », développé par l’'Université de Monash, en Australie, où une équipé de chercheurs internationaux produit depuis 2009 des moustiques Aedes Aegypti porteurs d’une bacterie , la wolbachia, qui bloque leur capacité à transmettre le virus.

En bref: une nouvelle espèce de titanosaure découverte en Tanzani baptisée Shingopana songwensis, (shingopana pour long cou) - Le moustique trigre progresse en France et en particulier dans le Lot et Garonne, le département lance une plateforme plateforme en ligne où chacun peut signaler la présence d’un moustique tigre, photo à l’appui. - Près de 400 nouvelles espèces d'animaux et de plantes découvertes en Amazonie par le WWF.

Intervenants
  • Directeur du programme "Eliminer la dengue" à l'institut Fiorcuz à Rio
  • Directeur de recherche au centre de Laser européen XFEL
L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......