LE DIRECT

Une carte du striatum, la zone cérébrale de la prise de décision

4 min
À retrouver dans l'émission

Une avancée pour la compréhension du système de récompense du cerveau et autres actualités scientifiques.

Crédits : De Agostini - Getty

Le striatum est la partie intérieure du cerveau qui régule notamment la motivation et les impulsions. C'est probablement la zone cérébrale la plus importante dans la prise de décision, et elle tient aussi un rôle clé dans les phénomènes d'addiction. Dans une étude parue dans la revue Cell Reports, une équipe suédoise a utilisé - chez la souris - le séquençage d'ARN à noyau unique pour créer cette carte moléculaire en 3D, qui fait apparaître les cellules nerveuses ciblées par les opioïdes - comme la morphine ou l'héroïne - et qui montre comment ces cellules nerveuses sont organisées en différentes sous-régions. Voici une première étape importante pour approfondir notre compréhension du système de récompense du cerveau. Nous allons pouvoir commencer à analyser la fonction des différents types de cellules nerveuses, dans différentes zones moléculaires.

Entretien avec Glenn Dallerac, neurophysiologiste à l'Institut des Neurosciences Paris-Saclay.

Écouter
1 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Glenn Dallerac

Les images les plus détaillées de notre ionosphère

La Nasa présente les images les plus détaillées de notre ionosphère, la couche atmosphérique supérieure d'une planète. Celle de la Terre est particulièrement complexe : les gaz de l’atmosphère interagissent avec les rayons cosmiques et les vents solaires - où l’on observe une ionisation de ces gaz. Ici, ce sont les données de deux missions de l’agence, celles du satellite GOLD et du satellite ICON. Des observations surprennent les géophysiciens : lorsqu’une tempête solaire frappe la Terre, l'oxygène atomique devient plus rare aux hautes latitudes et se développe aux basses latitudes, tandis que l’azote se densifie aux hautes latitudes et se raréfie aux basses latitudes.

Les besoins caloriques de la population mondiale vont augmenter de 80%

Selon une étude parue dans PLos ONE : en 2100, les besoins caloriques de la population mondiale vont augmenter de 80%. Une équipe allemande s'est appuyée sur des études récentes qui montrent que la croissance démographique va entraîner une augmentation massive de la demande mondiale de nourriture. A ces chiffres, ces chercheurs ajoutent un autre facteur : l'augmentation du poids humain, liée à la croissance de l’I.M.C et de la taille de l’ensemble de la population. "En cas d’échec d’une politique alimentaire mondiale - je cite - cette augmentation de la demande de nourriture aura pour effet d’exacerber les inégalités alimentaires".

Les plus vieilles preuves fossiles du comportement parental chez les animaux

Des chercheurs canadiens viennent de découvrir les plus vieilles preuves fossiles du comportement parental chez les animaux. Ils ont découvert sur l'île du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse, deux squelettes de varanidae, proches du varan : un adulte et un petit, tous deux vieux de 310 millions d'années. Le fossile adulte semble être dans une posture protectrice : derrière sa patte arrière -  et encerclé par sa queue - se trouve un petit crâne. Cela serait une preuve supplémentaire que les soins parentaux sont arrivés tôt dans l’histoire évolutive du vivant.  Les détails sont à retrouver dans la revue Nature ecology and evolution.

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......