LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
.

Mieux comprendre la pollution au mercure dans nos océans

5 min
À retrouver dans l'émission

L’essentiel du mercure océanique ne provient pas des eaux de pluie, et autres actualités scientifiques.

.
. Crédits : Diane Keough - Getty

Une étude parue hier dans la revue Nature apporte un nouvel éclairage sur la pollution au mercure dans nos océans. À cause de nos émissions de combustion de charbon et des activités industrielles, nous avons augmenté de 90% les concentrations de mercure dans l’air, mais aussi dans les océans. Comment le mercure parvient-il jusque-là ? C’est la question que s’est posée cette équipe internationale. C'est un enjeu majeur de santé publique car cette pollution contamine les poissons. Jusqu’à présent, on pensait que les 3/4 du mercure présent dans l’eau de mer arrivaient par la pluie. Les chercheurs ont étudié les signatures isotopiques du mercure océanique. Ils ont découvert que la voie d’entrée principale de ce polluant se fait par absorption gazeuse, et que l’océan "respire" du mercure comme il respire du CO2. Cette découverte contredit les précédents modèles et implique que les niveaux initiaux de mercure dans l’eau de mer devraient baisser.

Entretien avec Lars-Eric Heimbürger-Boavida, chercheur CNRS à l’institut méditerranéen d’océanologie à Aix-Marseille-Université et co-auteur de cette étude.

Écouter
2 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - JDS Lars eric Heimburger Boavida

  Youtube interdit les vidéo anti-vax   

Hier, YouTube a annoncé que toutes les vidéos anti-vax seront supprimées de sa plateforme : pas seulement les vidéos sur les vaccins contre le CoVid-19, mais également celles sur tous les vaccins approuvés par les autorités sanitaires. Après Facebook et Twitter, c’est donc au tour de YouTube de lutter contre la désinformation médicale. De nombreuses études ont montré que ces contenus participaient à l’essor du "vaccino-scepticisme". Les vidéos selon lesquelles les vaccins sont dangereux, qu’ils provoquent l’autisme, le cancer, l’infertilité ou qui prétendent encore qu'ils contiennent des puces électroniques, seront donc supprimés. Plusieurs chaînes de militants et d’influenceurs anti-vax ont déjà été interdites. Cette décision marque un tournant dans la politique de Youtube qui est restée jusqu’à présent plutôt non-interventionniste pour modérer le contenu de son site.    

USA : l’extinction de 23 espèces  

Hier, les États-Unis ont déclaré l’extinction de 23 espèces sur son sol. Ce sont 23 espèces définitivement éteintes dont huit mollusques, deux poissons, une plante à fleurs, une chauve-souris et 11 oiseaux parmi lesquels l’emblématique Pic à bec ivoire, un oiseau américain au plumage noir et blanc et à la crête rouge. Les services fédéraux de protection de la faune ont mis en cause les activités humaines : disparition des forêts et des espaces habitables, surexploitation et introduction d’espèces envahissantes. Onze de ces espèces provenaient d’Hawaï, où les pressions environnementales sont plus fortes sur ces archipels. Depuis 1970, les Etats-Unis ont perdu près de 3 milliards d’oiseaux.  

Mars : des inondations cataclysmiques ont façonné les paysages  

Enfin, selon une étude parue dans la revue Nature, Mars a sûrement connu des inondations cataclysmiques. On sait que de l'eau liquide a creusé des vallées fluviales et qu’elle a rempli les bassins des lacs martiens, mais jusqu’à quel point ? Grâce à des années d’observations satellitaires, une équipe américaine a étudié plus de 262 cratères et vallées fluviales. Selon ce papier, il y a environ 3,5 milliards d'années, ces cratères se sont remplis de suffisamment d’eau pour provoquer des inondations catastrophiques. Ces déluges ont incisé rapidement les grandes vallées pour former les canyons que l’on observe aujourd’hui. Sur Mars, les inondations ont peut-être été beaucoup plus violentes que nous ne le pensions.   

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......