LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Alzheimer, un pas de plus dans notre compréhension de la maladie

4 min
À retrouver dans l'émission

Pour la première fois, la structure des protéines d’Alzheimer vient d'être observée dans des tissus cérébraux ; et autres actualités scientifiques.

Crédits : BSIP - Getty

Dans une étude parue dans Nature Communications, la structure des protéines d’Alzheimer vient d'être observée dans le cerveau pour la première fois. L’une des caractéristiques de cette maladie réside dans la formation de fibrilles amyloïdes dans les tissus cérébraux. Néanmoins, la structure de ces fibrilles est mal comprise. Cette étude montre la structure des filaments d’amyloïdes-Beta issus de cerveaux de personnes décédées de la maladie d'Alzheimer. On avait des structures de ces fibrilles A-beta mais in vitro, de façon synthétique. Ces chercheurs allemands et australiens ont réussi à les extraire et ils en ont fait une caractérisation ultra structurale au niveau de l’atome, grâce à la cryo-microscopie électronique. Les résultats surprennent les chercheurs : la structure de ces filaments diffère de celle qu'on avait vue auparavant.  

Interview avec Florence Clavaguera, post-doctorante dans l’équipe  « Maladie d'Alzheimer, maladies à prions » à l'Institut du Cerveau et de la Moelle épinière.

Écouter
1 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Florence Clavaguera

Les dynamiques des tectoniques des plaques

Dans une étude publiée hier dans Science Advances, les géophysiciens du CNRS ont identifié les rapports de force et les dynamiques des tectoniques des plaques. Il restait un mystère : est-ce le manteau terrestre qui tire les plaques et qui induit leurs déplacements ? Ou l’inverse ? Pour répondre à cette question, cette équipe française a créé la simulation 3D la plus complète à ce jour. Pendant 9 mois, un supercalculateur a modélisé 1,5 milliard d'années d'évolution de la planète. Ce modèle montre que les deux phénomènes coexistent : les deux tiers de la surface de la Terre se déplacent plus vite que le manteau et tire donc l’intérieur, et dans l’autre tiers en revanche, c’est le manteau qui pousse la surface avec lui. La modélisation montre également que ce rapport de force a évolué tout au long de l’histoire de notre planète.

Recharger des batteries lithium ion en seulement 10 minutes

Dans une étude parue hier dans la revue Joule : des batteries lithium ion de voitures électriques peuvent se recharger en seulement 10 minutes. L’un des problèmes des batteries des voitures électriques, c’est la durée de recharge. Jusqu’à présent, un transfert rapide d’énergie entraîne un dépôt de lithium sur la surface de la cathode de la batterie, ce qui endommage les batteries. Pour éviter la formation de ce dépôt, les chercheurs de l'Université de Penn State ont eu l’idée d’augmenter la température de la batterie pendant le temps de charge. Ils ont ainsi transféré l’équivalent de 400 kilowatts en 10 minutes. Cela reste de la recherche fondamentale, on est encore loin du stade industriel. 

Une nouvelle espèce de crustacé dans la bouche d'un requin baleine

Des chercheurs japonais viennent de découvrir une nouvelle espèce de crustacé à l’intérieur de la gueule d’un requin baleine. Ce gammaridé a été baptisé « podocerus jinbe », il mesure 3 à 5 centimètres de long et il loge dans les fentes branchiales du requin baleine. Les fentes branchiales filtrent l’eau de la nourriture. De cette façon, ce crustacé est facilement nourri, oxygéné et en lieu sûr - sans le moindre prédateur. 

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......