LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

La désoxygénation des océans menace les écosystèmes marins

5 min
À retrouver dans l'émission

Causes et conséquences de l'appauvrissement en oxygène des océans et autres actualités scientifiques

Crédits : ullstein bild - Getty

Selon un rapport présenté samedi à la COP25, les océans perdent de leur oxygène. Il est beaucoup question de plastique, de l’acidification des eaux, et de la pêche intensive mais on parle peu de la désoxygénation des océans. Cette étude qui porte sur ce problème moins visible est à l’initiative de l’UICN, l'Union internationale pour la conservation de la nature. Pendant trois ans, 67 scientifiques de 17 pays ont réuni des décennies de mesures du monde entier. Depuis 1960, on constate que le taux d’oxygène dans les océans a diminué d'environ 2%s%. 77 milliards de tonnes d’oxygène a disparu. Et à ce rythme, si rien ne change, les océans risquent de perdre jusqu'à 4 % de leur concentration en oxygène, d’ici 2100. Cela menace gravement les écosystèmes marins qui dépendent aussi de la teneur en oxygène de leur environnement.

Entretien avec Véronique Garçon, directrice de recherche CNRS au laboratoire d'études en géophysique et océanographie spatiales (LEGOS). Elle est l’une des autrices de cette étude.

Écouter
1 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Véronique Garçon

Le cri des plantes

Selon une prépublication sur BioRxiv, les plantes peuvent émettre des ultrasons lorsqu’elles sont dans des états de stress ; c'est-à-dire lorsqu’elles sont coupées ou lorsqu’elles manquent d’eau. Les chercheurs de l’université de Tel Aviv en Israël ont placé des micros à 10 centimètres de plants de tabac et de plants de tomates. Ils ont enregistré des ultrasons de 20 à 100 kilohertz. Ces fréquences ne sont pas audibles pour les humains, mais elles le sont pour les insectes et pour certains mammifères. Selon ce papier, les plantes pourraient créer ces ultrasons par un processus de cavitation : ce sont des bulles d’air qui provoqueraient des vibrations dans les tiges des plantes.

Bientôt une pilule contraceptive mensuelle ?

Aux États-Unis, une pilule contraceptive mensuelle est en phase de test . Cette pilule, en une seule prise par mois, vient de passer des tests positifs chez les cochons. Elle serait efficace à 99% comme pour une pilule traditionnelle. Les chercheurs du MIT viennent de publier leurs résultats dans Science Translational Medecine. Il s’agit d’une capsule de gélatine qui reste dans l’estomac pendant trois semaines et qui se dissout pour libérer lentement des hormones. À 21 jours, les femelles qui avaient absorbé la pilule mensuelle avaient des niveaux d’hormones comparables à celles qui recevaient une dose quotidienne. Des essais cliniques sont à venir.

Les premiers résultats de la sonde Parker Solar Probe

Les premières observations de la sonde Parker Solar Probe viennent d’être publiées dans cinq études de la revue Nature. La sonde de la Nasa, lancé l’année dernière a pour mission de mieux comprendre son champ magnétique et le fonctionnement de ses vents solaires, ces projections de particules ionisantes. Ces premiers résultats sont déjà surprenants : contrairement à ce que pensaient les astrophysiciens, la couronne solaire – c’est-à-dire la couche externe - est plus chaude que les autres couches ; et d’autre part, ces vents solaires se formeraient dans cette zone extérieure. La sonde sera au plus proche de l’astre en 2024. 

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......