LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
HONG KONG, CHINE - 22/12/2019:

Les séquelles psychologiques des tensions sociales

4 min
À retrouver dans l'émission

Selon une étude épidémiologique, les conséquences des tensions sociales sur la santé mentale sont sous-estimées, et autres actualités scientifiques.

HONG KONG, CHINE - 22/12/2019:
HONG KONG, CHINE - 22/12/2019: Crédits : LightRocket - Getty

Selon une étude parue dans la revue The Lancet, les tensions sociales ont des conséquences sur la santé mentale. Il s'agit d'une vaste étude épidémiologique menée par les chercheurs de l’Université de Hong-Kong. Hong-Kong traverse une grave crise politique, de plus en plus violente depuis le mois de juin. Pendant 10 ans, entre 2009 et 2019, l’équipe a questionné un échantillon de 18 000 personnes. Résultat : il existe une corrélation entre troubles sociaux et santé mentale. Depuis le début des manifestations, le taux de dépression et les cas de stress post-traumatique augmentent. Un tiers de la population adulte est concernée, soit six fois plus qu’après le mouvement des parapluies en 2014, qui était aussi beaucoup moins violent. 

Delphine Traber est docteure en psychologie sociale au laboratoire Inter-Universitaire de psychologie de Chambéry. Selon elle, les séquelles psychologiques des tensions sociales sont sous-estimées. 

Écouter
1 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - JDS Delphine Traber

Une deuxième détection d'une collision d’étoiles à neutrons

En 2017, on a enregistré la première détection par ondes gravitationnelles d’une fusion d’étoiles à neutrons. En avril 2019, les instruments LIGO et Virgo ont détecté des ondes gravitationnelles provenant d’une galaxie très lointaine, à 520 millions d’années-lumière de nous. Lors de la dernière conférence de l’Association américaine d’astronomie, les astronomes ont confirmé que cette détection provenait de deux étoiles à neutrons particulièrement massives qui ont fusionné en un seul objet. La masse totale est estimée à 3,4 masses solaires. On ne sait pas encore si cette collision a entraîné un nouveau type de trou noir - un petit trou noir - ou si elle a généré la plus grande étoile à neutrons jamais détectée. 

Au Danemark, près de la moitié de l’électricité est générée par des énergies renouvelables

Selon Energinet, le réseau de transport d’énergie danois, le secteur éolien a couvert 47 % des besoins en électricité du pays. Un chiffre auquel on peut aussi ajouter le secteur solaire. Le royaume investit dans l’énergie verte et développe de nombreux parcs éoliens. Le Danemark cherche à se convertir totalement aux énergies renouvelables et espère atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. 

Nos corps ont changé de température

Selon une étude parue dans la revue E-Life,  nos corps ont changé de température : ils se refroidissent. La température moyenne corporelle n'est plus de 37°C mais de 36,5°C. Cette découverte nous vient des chercheurs de l'Université de Stanford en Californie. Ils ont comparé les mesures de températures de près de 600.000 américains, depuis la révolution industrielle jusqu ’à 2017. Depuis 1860, le corps perd environ 0,03°C par décennie. Comment expliquer cette chute des températures corporelles ? Les thermomètres ne sont pas devenus plus précis, mais selon les auteurs de ce papier, cela serait lié à nos conditions de vie. Plus de vaccins, plus d’antibiotiques et moins d’infections : notre système immunitaire serait moins actif et nos tissus corporels seraient moins enflammés. 

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......