LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
.

Pollution aux microplastiques : un nouveau bilan plus grave que prévu

6 min
À retrouver dans l'émission

Suivre la Pollution au microplastique pour protéger les océans et autres actualités scientifiques

.
. Crédits : Carmen Martínez Torrón - Getty

Le Congrès mondial de la nature de l'UICN 2020 s’est conclu ce samedi à Marseille. Avec la parution d’une étude dans la revue « Microplastics and Nanoplastics » : le nouveau bilan sur la pollution aux microplastiques est beaucoup plus grave que prévu. Pour la sauvegarde de nos océans, ce type de pollution est l’une des préoccupations environnementales principales. La majeure partie de cette pollution invisible provient de la dégradation de déchets plastiques qui se fragmentent en petites particules. Dans le cadre d’une initiative du G20, le Japon s’est engagé à générer une base de données au niveau international pour suivre, dans le temps, l’évolution de la pollution microplastique, un peu comme les mesures de climats du GIEC. Cette base de données est enfin disponible ! Les dernières estimations de cette pollution remontent à 2014-2015. 6 à 7 ans plus tard, les chercheurs ont réuni plus de 8.218 échantillons de tous les océans et selon cette étude, l’ampleur de cette pollution a été sous-estimée. À ce jour : 24,4 mille milliards de particules plastiques flottent en mer. C’est 5 fois plus que les précédentes évaluations.  

Entretien avec François Galgani, responsable de projet à l’Ifremer, Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer. Il est océanographe, biologiste, et l’un des co-auteurs de cette étude  

Écouter
2 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - JDS François Galgani

Alcool :  un seul verre suffit à augmenter les risques de troubles cardiaques

Selon une étude parue dans la revue « Annals of Internal Medicine », un simple verre d’alcool augmente les risques de troubles cardiaques. On sait que l’alcool accentue les risques de maladies cardiovasculaires. Cette étude suggère qu’un seul verre suffit à générer des troubles cardiaques, notamment de fibrillation auriculaire (trouble du rythme cardiaque avec des épisodes d’arythmie ou encore de tachycardie). Des chercheurs américains ont suivi pendant quatre semaines une centaine de participants. Ils ont été suivis en continu avec un électrocardiogramme et un capteur d'éthanol, et devaient renseigner leur consommation d’alcool. Selon les résultats, un verre d’alcool standard (un verre de vin) augmente les risques d’épisodes de fibrillation auriculaire dans les quatre heures. Ce risque augmente avec la quantité d’alcool consommée.   

Pyrénées : vers une chaine de montagne sans glace

Selon une étude parue dans la revue « Geophysical Research Letters », les glaciers des Pyrénées risquent de disparaître dans les prochaines décennies. Leur survie est menacée par le changement climatique. Les chercheurs de l’Institut pyrénéen d’écologie ont suivi les changements dans la zone glaciaire et l’épaisseur des glaciers grâce aux images de satellites optiques à haute résolution, de 2011 à 2020. Il en ressort que les glaciers pyrénéens ont perdu 23,2% de leur surface, soit environ 6 mètres de glace en moins chaque année. Trois glaciers ont déjà disparu. La vitesse de fonte n’a pas ralenti depuis les années 1980. A ce rythme, nous nous dirigeons vers une chaine de montagne sans glace.  

Les leurres acoustiques des papillons pour contrer les attaques de chauves-souris   

Enfin, selon une étude parue dans la revue "Current Biology", certain papillons nocturnes ont des pares-feux à écholocalisation au bout de leurs ailes. Les grands papillons à soie, tels que les grands papillons Atlas, ont développé une stratégie défensive contre les chauves-souris qui chassent la nuit par écholocalisation. Une équipe britannique a étudié la pointe des ailes de ces papillons par tomographie acoustique. Les chercheurs ont découvert que les structures ondulées et pliées aux extrémités des ailes fonctionnent comme des rétro-réflecteurs acoustiques. En d'autres mots : il s'agit de leurres acoustiques pour contrecarrer les attaques de chauves-souris.

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......