LE DIRECT
.

CoVid-19 : après la vaccination, les cas graves sont très rares

3 min
À retrouver dans l'émission

Un rapport à échelle nationale prouve la haute efficacité des vaccins et autres actualités scientifiques.

.
. Crédits : Andriy Onufriyenko - Getty

Selon un rapport du CDC (Centre pour le contrôle et la prévention des maladies aux Etats Unis), il est très rare, une fois vacciné, de contracter le CoVid-19. On sait que les vaccins sont très efficaces, mais un petit pourcentage de personnes entièrement vaccinées (avec toutes les doses nécessaires) peuvent développer malgré tous des infections au SARS-CoV-2. Le CDC a voulu quantifier ce phénomène. Aux Etats-Unis, environ 101 millions de personnes ont été entièrement vaccinées parmi lesquelles, du 1er janvier au 30 avril, seuls 10.262 cas positifs ont été répertoriés, ce qui est donc très peu. Dans le détail : 995 patients (10%) ont été hospitalisés et seuls160 patients (2%) sont décédés.  De plus, parmi ces 160 morts, 20% ne sont peut-être pas liées au CoVid-19. Certes, les auteurs de ce rapport reconnaissent eux-mêmes que de nombreuses infections asymptomatiques doivent passer au travers des mailles du filet. Néanmoins, ces résultats montrent que la vaccination réduit efficacement les risques d’hospitalisation et de décès.

L’ISS a été percutée par un débris spatial  

Le bras robotique de l’ISS, Canadarm2 (qui aide à manœuvrer des objets à l'extérieur de vaisseau) a été percé par l’impact d’un débris, plus petit qu’une balle de tennis, et donc trop petit pour être détecté et évité. Selon l'Agence Spatiale Européenne, environ 130 millions de débris spatiaux de moins d'un millimètre de large orbitent autour de la Terre. L’an dernier, l’ISS a dû manœuvrer 3 fois en urgence pour éviter une collision. Canadarm2 est endommagé mais fonctionne toujours. Rien de grave donc pour la Station spatiale internationale mais le phénomène des débris spatiaux est préoccupant et menace l'utilisation durable de l'espace. 

Le plus grand tunnel ferroviaire sous-marin ? 

La Chine espère construire le plus grand tunnel ferroviaire sous-marin. Le pays, qui possède déjà le plus long réseau de lignes TGV au monde, évoque depuis 2014 un projet : celui d’une ligne longue de 13.000 kilomètres. Il s'agit de la ligne «Chine-Russie-Canada-Amérique », qui passerait par la Sibérie, puis par l’est de la Russie pour passer ensuite sous la mer, sous le détroit de Béring, afin de rejoindre l’Alaska. Ce serait donc un tunnel sous-marin quatre fois plus grand que celui sous la Manche, avec des trains à sustentation magnétique. Ce mégaprojet très ambitieux représenterait 200 milliards de dollars. Trop ambitieux ? Ce n’est peut-être qu’une chimère.  

La tortue Fernandina des Galápagos rayée de la liste des espèces éteintes 

Enfin, les chercheurs ont découvert une espèce de tortue géante considérée comme éteinte depuis très longtemps. Il s'agit de Chelonoidis phantasticus, une tortue géante des Galápagos qui n’avait pas été observée depuis 115 ans. Il ne nous restait qu’un seul un spécimen, conservé depuis 1906. Dans le cadre de "Re:wild" : le programme de recherche d’espèces perdues, une équipe internationale a découvert en 2019 une tortue bien vivante sur l’ile Fernandina des Galápagos. C'est une femelle adulte, baptisée Fernanda ou « Fern » pour les intimes. Des tests ADN (de Fern et du spécimen naturalisé) ont confirmé qu’elles appartiennent à la même espèce. Fern a été transférée sur une autre île ; . Les chercheurs espère qu’elle pourra y prolonger sa lignée. L’équipe poursuit ses investigations, à la recherche d’autres consœurs.   

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......