LE DIRECT
.

CoVid-19 : un bilan mondial sous-estimé

4 min
À retrouver dans l'émission

Selon dernier rapport de l’IHME, le nombre de morts dus au CoVid-19 sont sous-déclarés et autres actualités scientifiques.

.
. Crédits : bamlou - Getty

Selon dernier rapport de l’IHME (Institute for Health Metrics and Evaluation), le nombre de décès due au CoVid-19 est sous-estimé. Depuis 2010, l’IHME crée des bases statistiques de mortalité à l’échelle mondiale. Selon les chercheurs de l'Université de Washington, le bilan de la pandémie est beaucoup plus lourd que les chiffres énoncés. Selon le décompte actuel, l’épidémie a fait plus de 3.2 millions de morts dans le monde. Toutefois, selon ce rapport, ce bilan pourrait être en fait de 6,9 millions de morts, soit le double des chiffres officiels. Si les décès dus au CoVid-19 sont sous-déclarés, c’est parce que l’ensemble des pays ne signalent que les décès qui surviennent dans les hôpitaux ou chez des patients dont l’infection est connue. Ainsi, de nombreux cas échappent à ce décompte. Niveau méthodologie : d’une année à l’autre, les taux de mortalité dans un pays sont assez constants et n'augmentent que par rapport à la croissance démographique ou à la suite d’un évènement exceptionnel (comme une catastrophe naturelle ou une pandémie). Les chercheurs ont donc comparé le nombre de décès prévus, sur la base des tendances prépandémiques, avec le nombre réel de décès pendant la pandémie. Après avoir ajusté leurs estimations, ils ont observé une surmortalité dans la plupart des pays. Les Etats-Unis serait le pays au plus lourd tribut, avec non pas 500.000 morts mais plus de 905.289 morts.

Osiris-Rex est en route vers la Terre 

La Nasa a déclaré que la sonde Osiris-Rex est bien en route pour la Terre. Hier soir à 22h, la sonde a quitté l’orbite de l’astéroïde Bennu pour revenir sur notre planète avec un précieux butin : des échantillons d’astéroïdes, capturés en octobre dernier, lors de l’opération de touch and go avec l’aide d’un bras robotique. 60 grammes de roche sont ainsi sécurisés à l’intérieur d’une capsule, au centre de la sonde. Après un voyage à plus de 950 km/h sur plus de 2,3 milliards de kilomètres, la capsule sera larguée sur Terre, le 23 septembre 2023. Ces fragments de roches vont nous permettre de mieux comprendre la composition du système solaire primitif.  

Une pince moléculaire contre bactéries résistantes

La croissance des superbactéries est une menace pour la santé mondiale. Une étude parue dans Cell Chemical Biology décrit la création des pinces moléculaires capables de contrer les défenses des bactéries résistantes aux médicaments. Des chercheurs israéliens ont inventé des pinces moléculaires pour perturber les biofilms des bactéries. Les biofilms correspondent à des sortes de boucliers impénétrables et protecteurs. Ces pinces des récepteurs artificiels supramoléculaires ont été conçues pour inhiber la formation de ces biofilms. Les chercheurs ont testé leur nouvelle méthode sur un staphylocoque doré. Les pinces ont bien perturbé la formation de son biofilm et ont réduit la virulence de la bactérie. Selon les auteurs de ce papier, cette percée pourrait ouvrir de nouvelles voies pour lutter contre l’antibiorésistance.  

Quel est l’impact des technologies sur la santé mentale des adolescents ?

Quel est l’impact des technologies sur la santé mentale des adolescents, sur la dépression, sur la suicidalité ou les problèmes émotionnels ? Selon une étude parue dans Clinical Psychological Science, chez les adolescents, il n’y aurait pas de lien entre santé mentale et temps passé devant l'écran. Les chercheurs de l’Université d’Oxford ont analysé 30 ans de données. Ils ont examiné trois études à grande échelle, réalisées sur plus de 430.000 adolescents britanniques et américains sur leurs usages des technologies de la télévision aux réseaux sociaux sur smartphone. Sur ces 10 dernières années, les chercheurs remarquent une augmentation des problèmes émotionnels chez les adolescents, qui sont liés au réseaux sociaux. Toutefois, il existe encore peu de preuves d’une augmentation des problèmes de santé mentale liés au temps d’écran. Pour le moment, précisent les auteurs, il est difficile de tirer des conclusions.

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......