LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Energie noire : un modèle cosmologique erroné à la base ?

4 min
À retrouver dans l'émission

Une étude ébranle le modèle cosmologique de l’énergie noire et autres actualités scientifiques.

Crédits : NASA - Getty

Cela fait des décennies que les astrophysiciens traquent les traces de l’hypothétique matière noire et de l'énergie noire. Elles ne peuvent pas être observées directement mais elles expliqueraient le comportement et le développement des galaxies. Les modèles de l’énergie noire permettent aussi de comprendre l’expansion de l’univers. Dans une pré-publication prévue pour la revue The Astrophysical Journal, une équipe coréenne questionne les modèles de l’énergie noire froide. Ce qu'il y a d’important dans cet article, c’est qu’il mesure une nouvelle fois l’évolution en luminosité avec le temps des supernovae à grand redshift, à grand décalage vers le rouge.

Eclairage d'Annie Robin, directrice de Recherche CNRS à l’Observatoire de Besançon.  

Écouter
1 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Annie Robin

Il y a 7 milliards d'années, un boom de naissances d’étoiles

De la poussière d’étoiles vieille de 7 milliards d’années vient d’être découverte sur Terre. Sept milliards d’années, c'est encore plus ancien que notre système solaire, qui s’est formé il y a environ 4,55 milliards d’années. Cette poussière d’étoiles vient de la météorite de Murchinson, tombée en Australie en 1969. Les cosmochimistes de l'Université de Chicago ont réussi à dater 40 micrograins. Ils ont fait une batterie d’examens pour trouver les effets de l'exposition au rayonnement cosmique, une exposition qui laisse des traces sur les grains de carbure de silicium. Les détails de l’étude sont à lire dans la revue PNAS. Grâce à ces grains pré-solaires et à cette datation, nous avons désormais une preuve directe que dans notre galaxie, il y a eu un boom de naissances d’étoiles il y a 7 milliards d'années.

Les premiers robots cellulaires 

Les Etats-Unis viennent de créer les premiers robots cellulaires : les Xénobots, construits entièrement à partir de cellules vivantes. Mesurant quelques millimètres de large, ils ont été créés à partir de cellules souches de grenouilles. Les mathématiciens ont utilisé un algorithme afin de déterminer leurs formes. Pour le moment, les prototypes dans les boîtes de Pétri sont seulement capables de se déplacer et de pousser des particules dans une seule direction. A terme, les auteurs de l’étude rêvent de l’utiliser comme un outil médical. L’étude vient d’être publiée dans la revue PNAS. Toutes les étapes de la fabrication sont visibles sur Youtube et l'équipe a également rendu son code source disponible gratuitement sur le site GitHub.

Protéger au moins 30% de notre planète d'ici 2030 

L'ONU vient de dévoiler un plan d'action pour protéger au moins 30% de notre planète d'ici 2030. L’organisation a publié hier une ébauche de texte pour piloter la prochaine COP 15 de la biodiversité qui se tiendra en Chine en octobre 2020. On y trouve 17 directives, dont celle de protéger au moins 30 % des zones terrestres et marines, avec au moins 10 % sous stricte protection.  "L’objectif est de stabiliser le taux de perte de biodiversité d’ici à 2030, puis de faire en sorte que cette biodiversité augmente de nouveau d’ici à 2050 en laissant les écosystèmes se régénérer". Il reste encore 10 mois pour déterminer comment mettre en œuvre ces mesures. 

par Natacha Triou

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......