LE DIRECT
une étoile se promène trop près d'un trou noir

Remonter à la source des neutrinos cosmiques de haute énergie

3 min
À retrouver dans l'émission

Les étoiles déchiquetées par un trou noir fonctionneraient comme de gigantesques accélérateurs de particules ; et autres actualités scientifiques.

une étoile se promène trop près d'un trou noir
une étoile se promène trop près d'un trou noir Crédits : NASA - Getty

Deux études parues hier dans la revue Nature Astronomy  décrivent la première détection d’un neutrino issue d’une perturbation par effet de marée.  Au moment où vous lisez ces lignes, des milliards de neutrinos vous traversent. Et pourtant, l'origine des neutrinos cosmiques de haute énergie est inconnue. Ces particules fantômes qui interagissent très peu avec la matière sont très difficiles à étudier. Nous ne savions pas qu’elles pouvaient-être générées par une perturbation par effet de marée. Une perturbation par effet de marée arrive lorsqu'une étoile s’aventure trop près d’un trou noir, elle est alors déformée puis déchirée par ses forces de marée. Une moitié de la matière est absorbée tandis que l’autre moitié est projetée dans l’espace par des jets de plasma. Ce travail de deux équipes internationales est un bel exemple d’astronomie multi-messagers. En avril 2019, les chercheurs ont observé une perturbation par effet de marée d’un trou noir super massif à 750 millions d'années-lumière de nous. Puis en octobre, le détecteur de neutrinos IceCube en Antarctique, a repéré l'un des neutrinos les plus énergétiques à ce jour. L'analyse combinée des données des télescopes radio, optique et ultraviolet montre que les deux événements sont associés. Les perturbations par effet de marée agissent donc comme de gigantesques accélérateurs de particules et contribuent au flux cosmique de neutrinos.  

Les études sont disponibles ici et là. 

En Angleterre, le port du masque devra surement être en rigueur jusqu'en 2022  

Selon des experts britanniques : en Angleterre, le port du masque devra surement être en rigueur jusqu'en 2022 .Tout dépendra de l’avancée de la vaccination, mais la fin du port du masque obligatoire n’est pas prévue pour demain…  Voilà ce qui ressort d’un sondage auprès de 200 chercheurs britanniques, virologues, modélisateurs, épidémiologistes et chercheurs en santé publique. Certains voient même un port du masque obligatoire dans les lieux publics jusqu’à 2023, au plus tôt. Concernant les mesures de distanciation physique : même constat. La plupart des experts interrogés s’attendent à ce que ces mesures soient effectives jusqu’en 2022.  Peut-être aussi que les normes culturelles - telles que la poignée de main ou la bise- deviendront si rares qu’elles ne seront peut-être plus une norme ?    

Le premier cas de grippe aviaire H5N8 chez l'être humain  

L'Organisation Mondiale de la Santé a été alertée du premier cas mondial de grippe aviaire H5N8 chez l'être humain. Le Laboratoire Russe Vektor  a prévenu l’OMS, que 7 personnes avaient contracté ce virus. 7 travailleurs d'une ferme avicole dans le sud de la Russie, frappée en décembre par une épidémie de grippe aviaire. Si cela est bien confirmé, ce sera la première fois que le H5N8 infecte des humains. Contrairement au sous type H5N1  - et son taux de mortalité de 60% - les patients étaient tous asymptomatiques. Et le virus ne semble pas se transmettre d’humain à humain.  

Perserverance : la première vidéo d’un atterrissage martien  

La NASA a diffusé hier soir la vidéo de l’atterrissage du rover Perseverance sur la planète Mars, des images inédites et une vidéo historique ! Il s’agit de la toute première vidéo d'un Rover qui atterrit sur Mars. Grâce aux 5 caméras embarquées, à l’avant et à l’arrière de la capsule, on voit comment se sont déroulées « les 7 minutes de terreur », cet atterrissage à haut risque, en mode automatique. Et grâce aux micros : on peut écouter les premiers sons de l’atmosphère sonore de la planète.  Les chercheurs sont déjà en train d’analyser ces images pour déterminer le type de roches sur lesquelles se trouve le rover. Ces prochains jours, les équipes de la Nasa vont déterminer différentes trajectoires.  Des vérifications de l’état de l’engin sont à venir : un cours trajet test et le déploiement du bras robotique. Ce ne sera qu’après toutes ces vérifications que Perseverance commencera son exploration.   

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......