LE DIRECT
.

Une expérience en laboratoire prouve qu'il est possible de tirer de l'énergie d'un trou noir

5 min
À retrouver dans l'émission

50 ans plus tard, le processus de Penrose est enfin expérimenté et autres actualités scientifiques.

.
. Crédits : Science Photo Library - Getty

Une étude étonnante autours de la physique extrême des trous noirs est parue hier dans la revue Nature Physics. On sait qu’un trou noir est un objet duquel rien ne peut sortir. Mais en 1969, Roger Penrose a prédit qu’il serait possible d’en extraire de l’énergie, grâce à sa rotation. Puis dans les années 70, le physicien Yakov Zel’dovich a prédit que ce mécanisme pourrait être testé avec des ondes électromagnétiques. Cela n’a jamais été vérifié expérimentalement. Mais les chercheurs de l'Université de Glasgow, ont eu une autre idée : tester ce mécanisme non pas avec des ondes électromagnétiques, mais avec des ondes acoustiques ; avec du son, plutôt que de la lumière. Ils ont tiré des ondes sonores sur un disque rotatif. Lorsque ces ondes traversaient ce disque, la hauteur tonale était amplifiée jusqu'à 30%. 50 ans plus tard, le processus de Penrose est enfin expérimenté.

Alejandro Perez est enseignant-chercheur à Aix-Marseille Université, il est membre de l’équipe de gravité quantique.

Écouter
1 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - JDS Alejandro Perez

Le vaccin ROR protégerait des symptômes grave du Covid-19

Selon une étude parue dans le  journal mBio, les vaccins infantiles pourraient également offrir une protection contre les symptômes graves du Covid-19. Il y a déjà plusieurs preuves qui vont dans ce sens : les vaccins vivants atténués, tel que le vaccin ROR (contre la rougeole, les oreillons, et la rubéole) offriraient une protection contre les infections qui ne sont pas liées au pathogène initialement ciblé. Ce phénomène est appelé « l'immunité innée entraînée » : les précurseurs de leucocytes dans la moelle osseuse sont « entraînés » par le vaccin à mieux fonctionner contre les agressions infectieuses plus larges. C’est ce qui expliquerait aussi pourquoi les enfants ont moins de chances d'être affectés par le Covid-19. Puisqu’il n'y a aucune contre-indication à la vaccination ROR, les auteurs de ce papier suggèrent de mener un essai clinique avec le vaccin ROR chez les populations à haut risque. 

Relocaliser en France toute la chaîne de production de paracétamol

La crise sanitaire et la quarantaine mondiale ont fait naître des craintes de pénurie de médicaments. Le paracétamol – l’antalgique le plus consommé en France- est conditionné sur place, mais ses principes actifs, eux, sont fabriqués en Chine ou en Inde. Le Ministre des Solidarités et de la Santé, et la Secrétaire d'État auprès du Ministre de l'Economie et des Finances souhaitent relocaliser et rapatrier ces industries de la santé sur le sol français d’ici 3 ans. Des négociations sont en cours avec les grands fabricants de paracétamol : Seqens, Upsa et Sanofi.

De plus en plus d’internements forcés dans les hôpitaux psychiatriques

Selon le dernier rapport d'Adeline Haza - la Contrôleur générale des lieux de privation de liberté - il y a de plus en plus d’internements forcés dans les hôpitaux psychiatriques. Les soins forcés représentent 40% des admissions, alors qu’ils sont censés être des pratiques de dernier recours. L’ensemble de ce rapport dénonce des enfermements illégaux et de graves atteintes aux droits fondamentaux des personnes hospitalisées. Adeline Hazan s’inquiète de l’augmentation de ces dérives - et elle appelle à une réforme des établissements de santé mentale. Elle constate des dégradations des conditions d’hospitalisation et un abandon des pouvoirs politiques. 

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......